Blog Old School ))~~~~

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La Vitrine

Fil des billets

jeudi 5 juin 2014

La Vitrine en juin

  • Vendredi 6 juin à 18h : Vernissage de Muriel Collin
  • Mercredi 11 juin de 14h à 18h : Atelier badges avec Tikidesign
  • Jeudi 12 juin à 17h : L'apéro des créateurs avec Overblitz
  • Samedi 14 juin à 19h : Concert des Manson's Child

Expo : Muriel Collin fait son vernissage

Vendredi 6 juin à 18h

Quand Muriel Collin s’y colle, les pois craquent, les rayures pètent, les sourires mordent ! C’est naïf et explosif. Combattif et festif. Mélanger des carreaux et des pois, prendre les armes, offrir son cul… autant de façons de prendre des risques. Voilà des tableaux qui donnent envie de se faire prendre sur le capot d’une Aston Martin ou sur la nappe de la cuisine. Mais aussi de s’adonner à la liberté. Inaccessibles du haut de leur demi-siècle, ces pin-up nous rient au nez, nous reluquent… ou nous ignorent. A quoi tout ça nous renvoie-t-il ? A une provocation contemporaine, me semble-t-il: Sommes-nous encore capables d’autant d’insolence et d’enthousiasme ? Sommes-nous encore capables de ne pas fuir l’excès, et de le mettre en pratique ? Oui, Muriel, merci pour l’invitation. (Julie Bloch) atelierdartmobile.free.fr

A vos badges, prêts, partez !

Mercredi 11 juin de 14h à 18h

Les Artchimistes vous invitent à créer vos badges avec Tikidesign. Apportez vos idées, photos, dessins ou vos magazines préférés pour les découper et en faire des badges, miroirs ou porte-clés personnalisés.

tikidesign-badges.jpg

L'apéro des créateurs : Le Rencard OVERBLITZ

Jeudi 12 juin à 17h

“Boire un coup oui, mais pas avec n'importe qui !” Quoi ? Tu ne sais toujours pas ce que c’est ? Alors écoute bien, tous les deuxièmes jeudis du mois, Overblitz te file rencard à La Vitrine. Le fonctionnement est très simple : sous forme d'entretiens personnalisés et de suivis individuels, nous serons là en consultation gratuite pour vous aiguiller dans vos démarches administratives, légales, méthodologiques, marketing, communicationnelles et visuelles de votre projet comme bon nombre d'autres points. Donc n'hésitez pas, réservez un Rencard dès maintenant : rencard@overblitz.com. Sinon, tu peux toujours venir boire un coup, rencontrer des créateurs qui en veulent, des artistes un peu déjantés, et plein d’autres marmots, originaux, rigolos…. ! overblitz.com

overblitz-rencard.png

Concert des Manson’s Child :

Rendez-vous le samedi 14 juin à 19h !

Manson's Child triture la pop underground à travers guitares et claviers vintages. Leur dernier album "Summer" sorti ce printemps sur le label Parklife Records confirme le talent du groupe à imposer son style et ses mélodies entêtantes, ce qui les rend proche de groupe tel que Wire, Pavement ou encore New Order. Pour la Vitrine le groupe interprétera quelques titres uniquement accompagné de claviers jouets, d'un vieille orgue digne de Charly Oleg et d'une guitare folk de hippy, le tout saupoudré d'un chant a cappella. Présentation du label Parklife Records (Pull, Hermann Dune, sons des Disco...) et de leur dernier disque. mansonschild.com

02bcc1ed-4d24-4566-a35e-3bb4680d4e63.jpg

dimanche 6 avril 2014

En avril à La Vitrine !


samedi 5 avril à partir de 18h30 Soirée Performance pour la sortie du disque de Singes Chromé
«Mes chansons sont ce qui reste du filtrage de plein de vides» Le musicien plasticien raconte au journal Libération son caractère, sa force des faibles, ses intoxications, son style, sa stratégie du chaos disciplinaire. D’où viennent les chansons ? “Mes chansons sortent d’une route de l’Oklahoma. Ce qui reste du filtrage de plein de vides. Les gens que je veux imiter depuis tout petit, quelques remerciements, quelques comptes à régler, quelques postures exaltées. La maladresse fait le reste.”

jeudi 10 avril à partir de 17h L’apéro des créateurs - Le rencard Overblitz
Quoi ? Tu ne sais toujours pas ce que c’est ? Alors écoute bien, tous les deuxième jeudis du mois, Overblitz te file rencard à La Vitrine. Le fonctionnement est très simple : sous forme d'entretiens personnalisés et de suivis individuels, nous serons là en consultation gratuite pour vous aiguiller dans vos démarches administratives, légales, méthodologiques, marketing, communicationnelles et visuelles de votre projet comme bon nombre d'autres points. Donc n'hésitez pas, réservez un Rencard dès maintenant : rencard chez overblitz.com.

vendredi 11 avril à partir de 18h30__ Soirée Performance d’Yves Tenret pour la sortie de son livre Fourt__
Dans un portrait d’Yves Tenret paru dans l’Hebdo, on peut lire : « Il riait fort, grimpait sur les tables pour un oui ou pour un non, n’était ni prévenant ni poli. Et il parlait, parlait et parlait ». Après Funky Boy, Yves Tenret nous livre Fourt, récit expérimental des aventures d’une bande de gosses un jour de grève générale au début des années 60 en Belgique. Et les petits héros de Fourt parlent, parlent et parlent aussi, ravageant tout sur leur passage. Et en particulier le langage. Des barbarismes apparaissent et la plupart des petits mots disparaissent.

Samedi 12 avril toute la journée Journée spéciale 100 x ni l’Oie
La créatrice strasbourgeoise revient pour son rdv habituel à La Vitrine avec sa collection printemps été 2014 !

Samedi 19 avril à partir de 14h Braderie céramique avec Terre de Rose Audrey Rose Schmitt est une céramiste à la manière d’une créatrice d’atmosphère. Venez découvrir son univers, tel un cabinet de curiosité est parsemé d’objet d’ici et d’ailleurs qu’elle aime mettre en scène parfois détournés.


ATTENTION : Fermeture de La Vitrine pour travaux du mardi 22 au mercredi 30 avril inclus !

samedi 15 mars 2014

Métamobile, bientôt à la Vitrine ...

Journée spéciale Métamobile

samedi 29 mars de 14h à 19h


Performance de "Singe Chromés"

samedi 5 avril / musique


Performance d'Yves Tenret

vendredi 11 avril / littérature


Journée spéciale 100 x ni l'Oie

samedi 12 avril / mode

metamobile.jpg

Welcome to Metamulhouse


Metamobile c'est la rencontre entre la plasticienne Muriel Collin de l'Atelierdartmobile et l'architecte mulhousienne Dana Popescu. Ensemble, et faisant écho au projet MetaMulhouse, elle réalise des créations originales autour de la ville de Mulhouse sous la forme d'un jeu sur l'évolution de dix sites mulhousiens. On y retrouve l'univers de Muriel Collin avec ses collages colorés et ses formes abstraites.

Venez rencontrer les deux créatrices de Metamobile et refaisons Mulhouse ensemble !

RDV samedi 29 mars à partir de 14h !

collectif metamobile


Singe Chromés


La dernière invention musicale de notre Sined alias Denis Scheubel alias Démolition Ferrari alias (...)

A voir :


Une rencontre évidemment surprenante, à caler le 5 avril dans votre agenda Vitrine !

dimanche 16 février 2014

Astro Black Mythology, le 21 février à la Vitrine

Pierre Deruisseau is back ! Le Bruxellois le plus connu de Mulhouse revient avec sa conférence musicale "En quête du perfect beat".


Embarquement pour un voyage sonore à travers l’histoire de la communauté noire-américaine, suivant la perte et réinvention des tambours – rapidement interdits, mais continuellement retrouvés. Des worksongs au hip hop en passant par les fanfares de la Nouvelle Orleans et l’invention de la batterie, explorant les significations des rythmes et les fonctions des beats, Pierre vous emmène dans 150 ans de détournement d’instruments, où chaises, outils, pianos, platines, chaussures et cordes vocales deviendront tous support d’une véritable quête du beat. Dans ce déroulement historique, quelques arrêts sur des œuvres, breaks et moments clefs – hymnes de la diaspora à la puissance percussive – nous révèleront la profondeur de cette quête et la pleine puissance de l’invention du breakbeat.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’un cycle d’exposés/séances d’écoutes intitulé ASTRO BLACK MYTHOLOGY qui propose une exploration des musiques afro-américaines,
ses mythologies et balancements rythmés.

Iconographies sur les pochettes de disques, costumes et noms de scènes, paroles, clips vidéos, rythmes et sonorités… d’anciens mythes, tout au long de la ‘Great Black Music’, nous y sont contés. 
Récits poétiques touchant aux mystères, véhicules pour des questions identitaires, sociales, politiques et spirituelles; ces mythes, au fil des décennies, se réécrivent, dans des formes, de plus en plus futuristes. Poussez la porte aux mystères, un champ insoupçonné de cette culture musicale s’ouvre à vous, où images, sonorités et métaphores sont maniées pour poser des gestes essentiels. 
A les décoder, la pleine portée d’actes créateurs devenus célèbres se révèle. Par des exemples nous invitant à une méditation profonde sur les fonctions et pouvoirs de ces expressions artistiques, le cycle nous démontre la puissance de l’usage des mythes, dans leur mise en récits poétiques des grandes épreuves humaines – une perspective, in fine, dépassant l’histoire de la communauté afro-américaine. Comprenant diaporama, lecture, extraits sonores et vidéos, chaque épisode du cycle aborde une époque de cette ‘Great Black Music’, à travers un mythe ou thème particulier, dans une forme poétique entre conte, conférence, rapport d’enquête et séance d’écoute. Le cycle – neuf épisodes – est créé et présenté par Pierre Deruisseau. Chaque exposé peut se suivre indépendamment des autres. Le cycle est le premier volet du projet de recherche « Astrophonie », transport sonore vers les espaces étoilés.


conférence musicale de 
Pierre Deruisseau

vendredi 21 février 19h
La Vitrine 
53 av. Kennedy à Mulhouse

places limitées
prix libre

réservations conseillées
tél 03 89 33 11 11

info@old-school.fr

  • 
19h : accueil & apéro

  • 19h30 : fermeture des portes, 1ère partie

  • 20h45 : pause, amenez 
à manger et à boire 

  • 21h30 : 2e partie


coproduction 
Afro Spicy & La Vitrine

danslavitrine.com 



en savoir plus 
sur Pierre Deruisseau :

www.astrophonie.net

pierrederuisseauconf.png

samedi 15 février 2014

Céline Lachkar, artiste sensible et protéiforme, en février à la Vitrine

À l'occasion de son vernissage à la Vitrine, rencontre avec une artiste qui nous prouve que Mulhouse est bien la ville de tous les miracles. Mais que diable vient faire une Niçoise en cette salade ?

Céline, niçoise d'origine, étudie aux beaux-arts d'Angoulême et de Paris, avant de s'établir à Freiburg pour raisons artistiques. Les hasards de la vie l'amènent ensuite à rentrer en France. Mais où donc se poser ? La ville hexagonale la plus proche fera l'affaire. Mulhouse ou Colmar ? Géographiquement, elle hésite. Politiquement, c'est différent. Avec ses balcons dégoulinant de géraniums, la préfecture du Haut-Rhin ressemble trop à une vitrine et à une carte postale. De l'autre côté, Mulhouse. Malgré ses habitants abimés, cette ville en creux l'attire. Car ce creux mulhousien appelle à la créativité, et la jeune femme sent une force d'initiative dans cette cité ouvrière. Elle rencontre d'ailleurs beaucoup d'habitants motivés pour faire bouger la ville. A quoi donc tient le destin d'une vie, à quelques graines plantées d'une plante herbacée... Installée depuis près de 5 ans dans la cité du Bollwerk, Céline s'y sent finalement bien.

« Dans ma pratique pluridisciplinaire, le dessin reste ma maison. »

Définir les créations de l'artiste n'est pas facile. La jeune femme est multimédia, poly-surfaces, protéiforme … Depuis toute petite, elle tient un pinceau ou un crayon. Elle voulait être dessinatrice avant d'être égyptologue ou kinésithérapeute. Mais elle pratique tous les supports, touche à tout, ou presque. Peinture, photo, édition, sculpture, vidéo, son, objets, bijoux textile … Elle a même réalisé un vitrail ou taillé la pierre, elle chante mais ne joue pas d'instruments. Cet éclectisme apparent trouve sa cohérence dans une diversité précieuse où tout s'enrichit mutuellement. Même si la galère est souvent au coin de la rue ...

Car peut-on vivre de son art à Mulhouse ? Pas facile le métier de créatrice tout azimuth. Inscrite à la maison des artistes, notre Niçoise doit jongler entre ateliers d'arts plastiques pour enfants, visites guidées et stages au musée d'impression sur étoffes, et parfois missions photographiques et graphiques. Parce que vendre ses œuvres en galerie est un véritable parcours du combattant.

Un côté magique, comme un oracle

Heureusement reste la Vitrine, même si la boutique associative de l'avenue Kennedy est un peu petite pour accueillir la créativité multiple de l'artiste. Alors, que va découvrir le public durant tout le mois de février ? Orpaillages ! Des dessins, une série commencée en 2005, puis interrompue. Ce ne sont pas des croquis, plutôt une façon de dessiner, un mode de recherche. « C'est une sorte de dessin automatique, je ne réfléchis pas en le faisant, je pense à un mot, une phrase, je pose les points sur la feuille là ou ça m'attire. Il y a un côté magique, comme un oracle. Ça peut aboutir à des formes nuageuses, vaporeuses, mais souvent des formes reconnaissables apparaissent qui font écho à la phrase, sans chercher pour autant à l'illustrer. Ce qui est un vrai jeu d'équilibre et de non-maîtrise. Je dessine souvent les yeux fermés, je laisse venir, ça s'agglomère tout seul. »

Un univers de douceurs en magie brute

Des projets ? Beaucoup ! Un grand dessin, une série de peintures, un panorama vidéo, un projet sonore, des photos de mains de créateurs à l'ouvrage, l'édition de livres …

Pour découvrir Céline Lachkar :

  • Vernissage de la mini-expo Orpaillages, samedi 8 février à partir de 17h à la Vitrine, 53 avenue Kennedy à Mulhouse. Visible jusqu'au 1er mars. Infos tél. 03 89 33 11 11 www.danslavitrine.com
  • Portes ouvertes motoco chaque premier dimanche du mois sur la friche DMC 13 rue de Pfastatt. Ateliers à visiter.
  • www.celinelachkar.com

mardi 11 février 2014

Ephélide & Julie : le cuir lui dit merci !

Julie Camille propose à travers sa marque Ephélide de superbes réalisations de maroquinerie artisanale. À l'occasion de son installation à la Vitrine pendant deux jours les 11 et 12 février 2014, rencontre avec une jeune femme devenue spécialiste de l'armée franco-allemande sans parler un seul mot de la langue de Goethe.

Peux-tu nous raconter ta vie en deux minutes ?

Titulaire d' un BEP « métiers de la mode et industries connexes », puis d'un bac pro « artisanat et métier d’art », je suis partie vivre à Londres une année et suis en Allemagne depuis 8 ans. J'y ai travaillé 6 ans, pour l'armée comme responsable d'une petite boutique duty free. Femme de militaire en Allemagne, sans maîtriser la langue, l'armée était une opportunité pour un emploi. J'ai été muté deux fois suite à la fermeture de caserne ou régiment. En 2011, je bénéficie d'un plan social béton et décide de créer Éphélide. À présent, après Trier et Immendingen, j’habite à Tengen, mon compagnon travail au 110e RI à Donaueschingen et nous nous apprêtons à déménager de nouveau car le régiment sera dissous l’été prochain.

C'est donc grâce à l'armée que tu as atterri à Mulhouse ? C'est le décalage entre la théorie politique (les grands discours d'amitié franco-allemande) et la réalité (la disparition de la coopération militaire franco-allemande) qui t'a amené par ici ?

Je ne voulais pas m'établir en Allemagne car peu de droit et peu d'aide à la création d'entreprise. En plus, je ne souhaitais pas payer mes impôts à l'étranger. Mulhouse était la ville française la plus proche et la plus intéressante. J'ai donc fait appel à une société de domiciliation en avril 2012 afin de concrétiser ce projet d'entreprise. Mon premier contact professionnel : la chambre des métiers. J'ai ainsi participé à des journées portes ouvertes où j'ai rencontré Michel Caumes, photographe, Clémence Carton de Grammont, tapissier d'ameublement ou Alexandre Poulaillon, dominotier peintre décorateur.

Pourquoi as-tu choisi le cuir ?

Le cuir a une odeur, demande un travail manuel, presque physique. J'aime cette matière, elle n'est pas prise de tête, elle a de l'aplomb tout de suite.

Niveau business du cuir, comment cela a démarré ? Comment cela se passe aujourd'hui ? À quoi ressemble tes clients ? Tu communiques comment ?

J'ai créé une micro Eirl pour séparer nos biens personnels de mon activité. Les premiers mois, j'ai mis en place mon atelier et testé plein de chose. L'année suivante, j'ai participé à des expos et salons, j'ai fait tout et n'importe quoi, commis plein d'erreurs. J'ai finalement compris que mes sacs n'avaient pas leur place à côté de bijoux à 10 balles et qu'il allait me falloir être plus sélective . Mes clients sont des femmes à 90%, qui achètent des modèles existants ou font une commande particulière, parfois en modifiant un modèle existant. Le budget peut être imposé, ou on me laisse carte blanche. Même des ados de 16 ans m’ont acheté des pochettes cuir pour leurs amis. La plupart de mes clientes sont de Mulhouse et alentour, merci le bouche-à-oreille. Les trois articles dans la presse m'ont été bénéfique en m'apportant quelques clientes supplémentaires.

Ne vends-tu point sur internet ? Et sinon on les trouve où tes créations ?

Si, j'ai mis en place une boutique en ligne sur le site « A little market » dédié au « fait main ». Ils ne prennent que 5% de commission. Mais cela représente seulement quelques petites commandes et demande énormément de temps notamment pour réaliser et travailler des photos de qualité, indispensables pour vendre en ligne. Des créations visibles à La Vitrine, à Motoco dans mon nouvel atelier et en direct sur les salons, expos tout au long de l'année.

Pourquoi les femmes ont-elles besoin de dizaines de sacs alors qu'elles en portent un seul à la fois ? Et qu'il est rare qu'il soit indisponible car en train de sécher après un passage en machine comme une vulgaire culotte ?

Je ne connais aucune minette qui n'en ait pas plusieurs. Un bon sac peut durer toute une vie. Je m'offre un sac par an, cadeau de moi à moi, création made in my hand tant qu'a faire. Les prix varient d'un sac à l'autre, il faut compter de 150 à 450 euros: c'est presque toujours un coup de cœur qui génère l'achat. Je mets entre un et trois jours pour réaliser un seul sac … Je passe directement d'un prototype à un modèle fini, les modèles sont tous uniques. Mais j'envisage la petite série ...

Tu présentes ton travail comme écolo : en quoi est-ce écolo de tuer une vache ?

On ne tue pas de vaches uniquement pour leur peau : la viande rapporte bien plus. Et j'ai une éthique ! Je refuse de cautionner un système où les pieds baignent dans le chrome à l'autre bout du monde pour des salaires indécents et des cuirs merdiques !La plus part du temps je me déplace pour l'achat du cuir, à Barr, la tannerie Degermann reste mon principal fournisseur pour des peaux de veau top qualité. Il faut compter 80 euros HT du m2. Les doublures de sacs sont des chutes de tissus d'ameublement.

Pour découvrir Julie Camille et Éphélide :

SONY DSC

jeudi 19 décembre 2013

Léchez-vous tenter par la Vitrine du père Noël !

((/public/Noel2013/.noel_vitrine_joan_m.jpg

Ouvertures exceptionnelles en décembre

  • du mardi au jeudi - 11h à 19h
  • vendredi et samedi - 10h à 19h
  • dimanche 8, 15 et 22 Décembre - 13h à 19h
  • lundi 23 décembre - 11h à 19h

Sinon la Vitrine est ouverte toute l'année du mardi au samedi de 11h à 19h

Un t-shirt original pour Noël ?

Le cadeau idéal qu'on porte sur soi toute l'année !

Vous avez adoré les t-shirts "Le petit Mulhousien" et "Mulhouse c’est pas pour les Mickeys", alors venez les retrouver à La Vitrine en grande quantité pour homme, femme et enfant. Un super cadeau à offrir ou à s’offrir !

En exclusivité pour Noël, le t-shirt Mulhouse Tetris débarque ! Venez vite le découvrir à la Vitrine. Attention, premier tirage très limité !

SMS, le Système Mulhousien de Surprise - spécial Noël

L’agriculture possède ses Amap, la culture son SMS : le Système Mulhousien de Surprise inventé par la Vitrine propose des paniers mensuels de créations made in Alsace. Le principe du SMS est simple : grâce à un abonnement mensuel, le consomm’acteur culturel reçoit chaque mois un panier garni… de surprises. Pour Noël La Vitrine change exceptionnellement de formule pour son panier culturel !

La Vitrine vous propose 5 paniers différents tous à 40 euros :

  • le panier enfant
  • le panier femme,
  • le panier homme,
  • le panier déco,
  • le panier rigolo.

La Vitrine vous réserve plein de surprises en décembre ... Pour être sûr de faire plaisir sans se tromper, offrez les cartes cadeaux Vitrine !

Muriel Hasse Collin et Eric Auvray

envahissent le lieu avec leurs créations (meubles et déco) jusqu'au 31 décembre. Vous pourrez aussi découvrir d’autres créations, bijoux, sacs, vêtements, t-shirts, livres, vaisselle et autres objets originaux.

lundi 18 novembre 2013

La Vitrine se balade au salon du livre de Colmar

L'Autre Salon

au Salon du livre de Colmar
samedi 23 & dimanche 24 novembre

Ouvrages à tirage limité, fanzine, sérigraphie, ateliers... L'Autre Salon vous ouvre les portes de la micro-édition, ces 23 et 24 novembre au Salon du Livre de Colmar. Cette manifestation vous est proposée par l'association Hiéro Colmar. La Vitrine sera présente parmi de nombreux autres éditeurs, illustrateurs, micro-éditeurs ...


La 24ème édition du Salon du Livre de Colmar se déroule au parc-expo, samedi 23 novembre de 9h à 19h et dimanche 24 novembre de 9h à 18h.

lautre-salon.jpg

samedi 16 novembre 2013

Les pubs que vous ne verrez plus jamais, dédicace à la Vitrine

Un livre étonnant à offrir ou à s'offrir


Mercredi 20 novembre de 17h à 19h à la Vitrine, 53 av. Kennedy à Mulhouse
Les pubs que vous ne verrez plus jamais • tome 2
dédicace d'Annie Pastor, auteure

Les pubs, le retour. On les croirait extraites du magazine Hara-Kiri. Et pourtant, elles sont toutes authentiques, ce ne sont pas des parodies. Ce sont des réclames, des publicités, pour vendre du savon, des cigarettes, des voitures, des pulls… Que des produits grand public dont les budgets étaient gérés par des agences importantes et qui essayaient de coller à l’air du temps. Pour cette seconde édition, nous nous sommes attachés à l’image de la femme dans la grande saga publicitaire. Quelquefois surréalistes, très souvent machistes, parfois purement vulgaires, ces pubs expriment mieux que tout essai l’époque dans lesquelles elles ont été imaginées. Ce livre n’a pas la prétention d’analyser ces images ni de les replacer dans un contexte politique et militant. Non, il est juste une compilation d’images d’un passé, proche ou lointain, le constat d’une certaine naïveté face à la consommation galopante, et le cynisme des publicitaires qui n’ont pas hésité à exposer la femme sous toutes ses coutures et sans aucune honte. Le résultat ? Juste incroyable, pitoyable et…révoltant ! Regardez et riez (ou pleurez) sans modération.

Annie Pastor a été de nombreuses années rédactrice en chef adjointe de L'Écho des Savanes où elle a acquis de solides compétences en culture alternative.


samedi 2 novembre 2013

Vernissage d'Anne Zimmermann le 2 novembre à la Vitrine

L'exposition "La fille aux tampons" d'Anne Zimmermann démarre aujourd'hui à La Vitrine et restera en place jusqu'au 26 novembre. Le vernissage de l'exposition se déroulera le samedi 2 novembre à 17h30.

Anne Zimmermann sera également présente lors de l'apéro des créateurs le jeudi 14 novembre de 17h à 19h. Elle présentera le panier SMS à cette occasion.

Entre sculptures, dessins, écriture et performances, Anne Zimmermann s'interroge sur le monde dans lequel elle évolue en remontant à sa source. En créateur démiurge, elle tente de redistribuer les cartes pour nous entraîner à l'aube d'une nouvelle ère dans laquelle les molécules auraient effectué d'autres rencontres et assemblages. Terre, animaux, végétaux, les genres se mélangent pour se ré-inventer. Les créatures qui en résultent soulignent le caractère monstrueux de la nature, bien loin de l’aspect tranquille et joli sous lequel la publicité tend à nous le présenter. Anne Zimmerman présente également les nombreux textes conçus pour ses performances. Elle a réuni ces écrits dans un opus dont le titre “Peau et truie", sous forme de calembour polysémique, nous fait comprendre immédiatement l'ironie de l'auteur sans dissimuler la précision de son langage et son vrai sens poétique. Ses différents axes de travail sont évoqués au fil des chapitres, de la nature aux dieux, en passant par Paula Orpington, (la poule dans la peau de laquelle Anne Zimmermann s'est glissée pendant plusieurs année), et aussi la fille, la famille, l'artiste,...Une écriture sarcastique, crue et parfois cruelle, qui n'épargne ni le lecteur ni l'auteur. Entre humour et réalisme, cet art grinçant révèle une souffrance évidente de la perte d'idéaux. Anne Zimmermann écrit à la fin de l'opus qu'elle aurait pu l'intituler "Des-illusions".

Texte de Sylvie de Meurville.

mardi 29 octobre 2013

Exposition d'Anne Zimmermann à La Vitrine.

L'exposition "La fille aux tampons" d'Anne Zimmermann démarre aujourd'hui à La Vitrine et restera en place jusqu'au 26 novembre. Le vernissage de l'exposition se déroulera le samedi 2 novembre à 17h30.

Entre sculptures, dessins, écriture et performances, Anne Zimmermann s'interroge sur le monde dans lequel elle évolue en remontant à sa source. En créateur démiurge, elle tente de redistribuer les cartes pour nous entraîner à l'aube d'une nouvelle ère dans laquelle les molécules auraient effectué d'autres rencontres et assemblages. Terre, animaux, végétaux, les genres se mélangent pour se ré-inventer. Les créatures qui en résultent soulignent le caractère monstrueux de la nature, bien loin de l’aspect tranquille et joli sous lequel la publicité tend à nous le présenter. Anne Zimmerman présente également les nombreux textes conçus pour ses performances. Elle a réuni ces écrits dans un opus dont le titre “Peau et truie", sous forme de calembour polysémique, nous fait comprendre immédiatement l'ironie de l'auteur sans dissimuler la précision de son langage et son vrai sens poétique. Ses différents axes de travail sont évoqués au fil des chapitres, de la nature aux dieux, en passant par Paula Orpington, (la poule dans la peau de laquelle Anne Zimmermann s'est glissée pendant plusieurs année), et aussi la fille, la famille, l'artiste,...Une écriture sarcastique, crue et parfois cruelle, qui n'épargne ni le lecteur ni l'auteur. Entre humour et réalisme, cet art grinçant révèle une souffrance évidente de la perte d'idéaux. Anne Zimmermann écrit à la fin de l'opus qu'elle aurait pu l'intituler "Des-illusions".

Texte de Sylvie de Meurville.

mardi 22 octobre 2013

En novembre à la Vitrine ...

L'automne sera chaud à la Vitrine !

  • Anne Zimmermann

micro-exposition du 29 octobre au 26 novembre
vernissage le samedi 2 novembre
présence à l'apéro des créateurs, présentation du panier SMS, jeudi 14 novembre à partir de 17h
anne.zimmermann.pagesperso-orange.fr

  • Ephelide

journée spéciale maroquinerie artisanale
avec Julie Camille le samedi 9 novembre
www.ephelide-sac.com

  • l'apéro des créateurs

panier SMS - Système Mulhousien de surprise
spécial Anne Zimmermann
Jeudi 14 novembre

  • 100 X ni L'oie

Journée spéciale en présence de Julie Lacour
Samedi 16 novembre
100x-ni-loi.blogspot.fr

  • Les pubs que vous ne verrez plus jamais • tome 2

Un livre étonnant à offrir ou à s'offrir
Dédicace d'Annie Pastor, auteure
Editions Hugo & Cie
Mercredi 20 novembre de 17h à 19h

  • la Vitrine en balade

Samedi 23 et dimanche 24 novembre:
au salon du livre de Colmar
www.salon-du-livre-colmar.com

samedi 12 octobre 2013

Festival des Savoirs Partagés à La Vitrine.

Le mardi 15 octobre, la Vitrine participe au Festival des Savoirs Partagés ... partout , par tous, pour tous!

72943422.jpg

Mardi 15 octobre 2013 le Rézo et ses partenaires invitent les Mulhousiens et Mulhousiennes, à partager un savoir!

À cette occasion nous accueillerons Justine & Cow de 14h15 à 16h15 pour un atelier " re-création d'un objet".

Si possible apporter un (petit) vieil objet, un peu de tissu, fil et aiguille pour vous donner envie de participer.

Le nombre de places est limité, alors contactez-nous par mail ou téléphone au 03 89 33 11 11 pour réserver !

samedi 5 octobre 2013

L'apéro des créateurs à La Vitrine!

Ce mois-ci panier SMS spécial Clémentine Martinez.


L’agriculture possède ses Amap, la culture son SMS : le système mulhousien de surprise propose des paniers mensuels de créations made in Alsace.

15-Clementine-Martinez-Illustration.jpg

L'apero des créateurs se déroulera le jeudi 10 octobre à partir de 17h.

L'artiste fera ce jour là un atelier/démonstration de mise en couleur de portraits à l'aquarelle. Elle vous présentera à cette occasion en exclusivité une nouveauté pour petits et grands qui sera ensuite en vente à La Vitrine (et seulement à La Vitrine) !

Alors venez jeudi pour découvrir cette artiste et les surprises qu'elle nous réserve!

mardi 17 septembre 2013

Journée spéciale 100 X ni L'oie à La Vitrine!

Samedi 21 septembre de 11h à 19h:

Julie Lacour débarque à La Vitrine avec toute sa collection.

Toujours plus de nouveautés et de créations uniques et originales.

photo_julie_2.jpg

jeudi 5 septembre 2013

Viens fabriquer ton t-shirt samedi à la Vitrine !

Atelier t-shirt le samedi 7 septembre de 12h à 18h avec Hurlovent

La créatrice des t-shirts "Hurlovent" (Penser c'est déjà désobéir, Je ne suis pas un numéro …) vient séjourner à Mulhouse avec son plotter et sa presse... Elle vous aidera à réaliser vos t-shirts à partir d'un visuel à vous, que vous n'aurez qu'à nous apporter sur une clé USB (fichier vectorisé illustrator .ai ou .eps de préférence).

ET SI JE N'Y CONNAIS RIEN A L'INFORMATIQUE ?

Si vous n'y connaissez rien en informatique, pas de problème. Le monde est peuplé de geeks et d'ados qui savent tout sur tous les boutons et les bits. Nous pouvons scanner et vectoriser vos images, cela demande juste un peu de temps supplémentaire, et un petit bonus sur la facture. Il faut respecter certaines règles dans les images que vous souhaitez vectoriser (voir ci dessous)

COMMENT CA MARCHE ?

Le plotter est une machine à découper. Elle est reliée à l’ordinateur et découpe les contours du motif choisi dans une matière thermo-collante. Une fois la découpe faite, il ne reste plus qu’à mettre tout ça sous presse et voilà un beau T-shirt unique et original qui ne manquera pas de faire sensation ! Le système de plotter nécessite de travailler avec des aplats de couleurs (aucun dégradé possible), et permet uniquement la réalisation de motif monochrome ou bichrome ! Chaque couleur nécessite une nouvelle découpe et un nouveau pressage.

Voici ci-dessous quelques exemples de motifs réalisables et d'autres totalement irréalisables

exemples-fabrique-t-shirts.png

Nous pouvons aussi, si vous le souhaitez, faire des t-shirts avec du texte. À vos bonnes idées !

COMBIEN CA COUTE ?

Les tarifs indiqués sont valables si vous nous fournissez une image sous forme de fichier informatique exploitable (voir ci-dessus). Si vous voulez qu'on prenne en photo votre chat, qu'on scanne le dessin de vos enfants ou qu'on vectorise votre permis de conduire, cela coûtera quelques euros de plus, selon la difficulté de l'opération.

si vous amenez le t-shirt :

  • flocage sans t-shirt recto 1 couleur: 12€
  • flocage sans t-shirt recto 2 couleurs: 14€
  • flocage sans t-shirt recto 1 couleur verso 1 couleur: 17€
  • flocage sans t-shirt recto 2 couleurs verso 1 couleur: 19€
  • flocage sans t-shirt recto 2 couleurs verso 2 couleurs: 22€

si vous n'amenez pas de t-shirts :

  • flocage avec t-shirt recto 1 couleur: 20€
  • flocage avec t-shirt recto 2 couleurs: 22€
  • flocage avec t-shirt recto 1 couleur verso 1 couleur: 25€
  • flocage avec t-shirt recto 2 couleurs verso 1 couleur: 27€
  • flocage avec t-shirt recto 2 couleurs verso 2 couleurs: 29€

tarifs-fabrique-tshirts-.jpg

DES QUESTIONS ?

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à nous contacter.

LA VITRINE
53, avenue Kennedy 68200 Mulhouse 03 89 33 11 11 lavitrine@old-school.fr
www.danslavitrine.com
www.facebook.com/danslavitrine

HURLOVENT
http://www.hurlovent.com

''Spécial dédicace à Léone et aux Nu & uN pour son gentil prêt à plotter http://leoneboukraa.wordpress.com/''

dimanche 30 juin 2013

Rencontre avec Gilles Baum, auteur jeunesse, le 3 juillet à la Vitrine

Rencontre-dédicace à l’occasion de la sortie de ses deux livres jeunesse :

  • J’ai adopté un crocodile
  • Un mur sur une poule

(illustrations Thierry Dedieu, Gulf Stream Editeur)

Sa page facebook :

www.facebook.com/gilles.baum.5

Ses deux livres sur le site de son éditeur :

www.gulfstream.fr/livre-217-j-ai-adopte-un-crocodile.html

www.gulfstream.fr/livre-216-un-mur-sur-une-poule.html

Rendez-vous mercredi 3 juillet à partir de 15h30 et jusqu'à 18h30, à la Vitrine, 53 avenue Kennedy à Mulhouse.

Voir également l'article paru dans le quotidien régional L'Alsace ci-dessous.

poule-gilles-baum.jpg

samedi 22 juin 2013

La Vitrine : la nuit aussi !

Prochainement à la vitrine ...

  • à partir du 22 juin, tous les soirs et toutes les nuits après 19h : projection Marie Quéau, photographe
  • Jeudi 11 juillet, apéro des créateurs: carte blanche à Audrigami.
  • Samedi 13 juillet l'après-midi : atelier enfants avec Justine & Cow
  • En projet : dédicace de livres pour enfants avec Gilles Baum, fabrique de t-shirts mulhousiens avec Hugues Baum & friends, et le plein de surprises à venir ...


Pas de vacances pour la Vitrine, ouverte tout l'été du mardi au samedi de 11h à 19h !

• Marie Quéau

Projection photographe, dans le cadre de la Biennale de la photographie à Mulhouse. Les photos de Marie Quéau sont projetées tous les soirs à partir de 19h dans la vitrine de la Vitrine, elles sont visibles par tous depuis l'avenue Kennedy dès qu'il fait un peu nuit.

www.mariequeau.com

Biennale de la photographie de Mulhouse, le supplément de Novo

• Justine and Cow

Samedi 13 juillet dans l'après-midi: Atelier enfants avec Justine & Cow : fabrication de cages en fil de fer recuit sur inscriptions! De l’illustration à la re-création Justine réinvente l’inutile et l’ordinaire avec de petits riens. Loin des préoccupations de vitesse ou d’efficacité, tout commence par la trouvaille de matière...

http://justineandcow.canalblog.com

• La Vitrine a fait le plein de créateurs

Après deux jours au marché des créateurs organisé par l’association L’Essencerie, les 15 et 16 juin place Franklin à Mulhouse, La Vitrine a déniché pour vous de nouveaux créateurs ! Bijoux, vêtements et lingerie, Venez vite découvrir leurs créations originales.

Pour en savoir plus sur le marché des créateurs, feuilletez le petit journal réalisé sur place ou téléchargez-le (fichier pdf) réalisé sur place par l'Agence de Communication Sociale et Solidaire

mardi 4 juin 2013

Peer Gynt à la Vitrine - Jeudi 6 Juin à 18h

peer-gynt_vitrine.jpg

Les aventures de Peer Gynt
 jeudi 6 juin à 18h

Venez assister à la présentation du spectacle Peer Gynt par le Ballet de l’Opéra National du Rhin


Loin bien loin, tout au nord, dans un pays de fjords, en Norvège, un jeune homme d'à peine vingt ans rêve de devenir prince, roi ou même - on ne se refuse rien - empereur ! Menteur, prétentieux, effronté et discourtois, il sacrifie tout à son ambition. Son cas s'aggrave : enlèvement de jeune fille, tractations douteuses avec une sorcière, affrontement à main armée avec le roi des trolls... Rien ne l'arrête. Au cours de ses voyages, il exerce toutes sortes de métiers mais jamais ceux de prince, roi ou empereur. Peut-être finira-t-il par comprendre que la vie recèle bien d'autres trésors... Accompagné de la fameuse partition orchestrale d'Edvard Grieg, Mathieu Guilhaumon revisite le « poème dramatique » d'Henrik Ibsen où se mêlent truculence populaire et questionnement philosophique, féérie et réalité. 

  • Chorégraphie Mathieu Guilhaumon
  • Musique Edvard Grieg
  • Décors et costumes Christelle Reboulet
  • Lumières Thierry Robert

www.operanationaldurhin.eu

vendredi 3 mai 2013

Dans le Melloul tout est cool !

Le vernissage de Melloul, c'est aujourd'hui ! Johanny Melloul à rencontrer autour d'un verre, vendredi 3 mai à partir de 18h à la Vitrine. A tout à l'heure !

« L’homme est né dans l’eau, son ancêtre est la grenouille et l’analyse des langues humaines apporte la preuve de cette théorie. » (Jean-Pierre Brisset, in Grammaire logique, 1883)

Tout est dit.

Par temps de las, Johanny Melloul, mère de la Maison de la Mule, deux puits, 1988, a des idées queues, toutes les formes, y compris la grenouille, avaient une origine humanoïde (la grenouille étant considérée comme pré-humaine). La justification de cette image est une affaire un poil plus complexe et il ne sait pas embrasser dune, quel con qu'explication. Il sait, con, tenter deux dires: photo souvenir.

'faut t'en souvenir !

Ces figures humanoïdes brandissant des poussins sont l'ancêtre de la girafe et du chameau à partir de maintenant. Sait comme ça. Pour le reste, à vous de voire.

Johanny Melloul tente une Vérité Historique:

Ce photomontage date du début de l'aire industrielle, du temps ou La Maison De La Mule était encore une station balnéairo-industrielle de premier choix, ou les enfants jouaient à la plage parqués sur des toits d'usine avec des brandisseurs de poussins, surveillés par des robots-chats alpinistes schizophrènes foucaldiens hyper-violents créés par Jean-Henri Dollfus le père. Ce souvenir n'étant réapparu à Melloul que récemment, les Historiens n'ont pas encore pris le temps d'en mesurer l'Ampleur de Chamboulement mais tout porte à croire que ça éclabousse toute l'histoire du XXème siècle. Comment l'Histoire justifiera-t-elle les brandisseurs de poussins? doit-on annoncer la nouvelle aux chameaux? qui se cachait dedans l'éléphant avant qu'il fût éléphant? Vous trouverez des éléments de réponse organisés sous forme cosmogonique par Melloul himself, lors du vernissage de son expo à La Vitrine, 53 avenue Kennedy, ce Vendredi 3 Mai à partir de 18h.

Y'aura à boire. Venez.

melloul-amainsnues

Découvrir

http://bouldiland.blogspot.com

http://bouldisan.blogspot.com

Contact

johannyny@gmail.com

- page 1 de 3