Blog Old School ))~~~~

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mulhouse City Of the future

Fil des billets

lundi 5 mai 2014

Mulhouse, capitale du monde créatif

mulhouse-mickey.jpg

Appel à projets pour graphistes, dessinateurs, illustrateurs ...

Parce qu'il n'y a pas que des Mickeys à Mulhouse, la Vitrine, boutique des créateurs et des créatures d’ici, et l’Office de Tourisme et des Congrès se sont lancés dans un projet fou : créer LE nouveau souvenir mulhousien, avec en toile de fond « Mulhouse, l’Alsace créative » !

Jusqu'au 1er juin prochain, créateurs, artistes, dessinateurs professionnels et graphistes sont invités à nous faire parvenir leurs dessins et créations. Les 3 visuels gagnants seront déclinés dans une nouvelle gamme de souvenirs 100% MULHOUSIENS, qui sera lancée lors du passage du Tour de France les 13 et 14 juillet prochains.

Invente le t-shirt qui va changer ta ville !

Lancement de l'opération mardi 6 mai 19h à l'Office de Tourisme et des Congrès (à l'angle des avenues Schuman et de Colmar). Nous vous y attendons pour vous présenter les détails de cette collaboration inédite!

mulhouse-alsace-creative.png

Comment participer ?

Envoyez-nous vos créations jusqu'au 1er juin 2014 à l’adresse concours@danslavitrine.com
Vous pouvez nous proposer autant de créations que vous le souhaitez en rapport avec Mulhouse et ses alentours, sur l’un ou plusieurs des thèmes suivants :

  • les monuments emblématiques
  • l’architecture et le patrimoine
  • les événements touristiques ou culturels
  • les parcs et jardins
  • l’insolite
  • les spécificités locales
  • les personnes et personnages marquants (personnages historiques ou fictifs)
  • les espaces de vie (bistrots, commerces, rues...)

Les récompenses

  • 1er prix : 300€, 10% sur le Chiffre d’affaires HT, 2 exemplaires de chaque article édité
  • 2ème prix : 10% sur le Chiffre d’affaires HT, 2 exemplaires de chaque article édité
  • 3ème prix : 10% sur le Chiffre d’affaires HT, 2 exemplaires de chaque article édité

Règlement complet disponible sur www.tourisme-mulhouse.com

samedi 15 mars 2014

Openparc : présentation du projet pour transformer la friche DMC

Suivons Mischa Schaub, président de motoco, dans sa présentation du projet openparc, un laboratoire vivant à construire sur la friche DMC. Avec Radio MNE, Old School et bien d'autres associations, artistes, artisans ... A très vite !

http://vimeo.com/88562600

jeudi 2 janvier 2014

Mulhouse, capitale du monde en 2014 !

En 2014, Old School a quelques kilos de projets dont certains vont même se réaliser !

  • Multiplier la Vitrine par 2
  • Développer une vraie radio libre
  • Editer le guide "La Radio de R à O" #2
  • Empêcher les fachistes d'occuper le campus
  • Réouvrir la terrasse de la tour de l'Europe
  • Produire 10 t-shirts qui font rire
  • Installer un studio de radio et d'échanges à la ZUP
  • Organiser une formation professionnelle dédiée à l'éducation populaire
  • Tester les bibliobox dans toute la ville
  • Editer un prototype de livre local
  • ...


En résumé, bonne année !!!


voeux2014_old_school.jpeg

jeudi 29 novembre 2012

L'Agence de communication sociale et solidaire : appel à projets 2012

lagence.png

Ce projet de l’association Old School a deux buts :

  • encourager les talents locaux dans le monde entier et faciliter leur insertion professionnelle dans le magma du système administratif français.
  • accompagner des organisations de l’économie sociale et solidaire dans leur communication.

Pour participer : remplis le formulaire en ligne

Le réseau recrute

Nous cherchons 10 personnes pour construire un réseau de talents. Les profils peuvent zigzaguer : graphistes, photographes, illustrateurs, plasticiens, réalisateurs radio, vidéastes, et plus généralement créateurs, créatures et créatifs qui ont un projet professionnel dans le domaine de la com’. Il ne s’agit pas d’une embauche mais d’un accompagnement pour l’insertion professionnelle. L’idée est de décharger les porteurs de projets de trucs pénibles (genre tribunal ou Urssaf), de les téléguider dans la jungle des recherches de financement et de les intégrer dans les réseaux qui leurs correspondent afin de construire ensemble des projets d’avenir.

Booster la com’ de 10 projets

Offrir à 10 associations, artistes, auto-entrepreneurs de l’économie sociale et solidaire, un coup d’accélérateur en communication. Si tu veux un coup de main pour ton projet de fou, si tu risques de faire faillite et de perdre ton emploi, si tu veux augmenter le chiffre d’affaires de ton auto-entreprise actuellement de zéro euro, postule aussi, on pourrait s’amuser ensemble !

Motivé-e-s ?

Mode d’emploi pour intégrer l’un des deux groupes (ou les deux !) et devenir riche (au moins humainement) : prouve-nous que tu es motivé-e en nous écrivant et que ça nous fasse rire ou pleurer ou rêver ou frémir. Enfin bref, remplis le formulaire en ligne !!!!

L’heure de Honolulu

Fin du premier quart-temps le 31 décembre 2012 à minuit, l’heure de Honolulu faisant foi.

03 89 33 11 11

On a exprès choisi un numéro de téléphone facile à retenir pour que tu puisses nous appeler tous les jours. Si tu as peur, tu peux écrire à info@old-school.fr. Dans tous les cas, remplis le formulaire en cliquant ici.

Europe nous voilà !

Ce projet est soutenu par l'Union Européenne dans le cadre des micro-projets associatifs, FSE mesure 4.23, organisé par la CRES Alsace.

mardi 22 mai 2012

Recrute livre vivant !

  • Vous avez traversé des frontières, vous avez survolé des pays ou des continents. Vous habitez à Mulhouse par choix ou par hasard.
  • Vous avez envie de faire découvrir votre pays.
  • Vous aimez voyager, vous avez une expérience étonnante à faire partager


Racontez, témoignez, devenez un livre vivant et rencontrez des lecteurs à la Bibliothèque de Mulhouse !

Qu’est ce qu’un livre vivant ? Une personne volontaire partage bénévolement son expérience au cours d’un entretien en tête à tête, dans un lieu convivial. Il fait partie d’un catalogue et peut être emprunté par un lecteur pour une durée maximum d’une demi-heure.

Devenez un livre vivant

Contactez-nous 

livre-vivant@old-school.fr

www.facebook.com/bibliothequevivante

Venez nous voir 

Association Old School - 53 avenue Kennedy - 68200 Mulhouse tél. 03 89 33 11 11 (Vanessa, Jean-Luc) Bibliothèque Grand’rue – 19 Grand’rue- 68100 Mulhouse tél. 03 69 77 67 17 (Nicole, Marie-Hélène) Bibliothèque des Coteaux- 8, rue Pierre Loti – 68200 Mulhouse tél. 03 69 77 65 90 (Corinne) Bibliothèque du Drouot- 5, rue de Provence – 68100 Mulhouse tél. 03 69 77 77 27 (Béatrice)

Première rencontre en juin, pour la constitution du catalogue Disponibilité souhaitée les 15-16 septembre, 27-28 octobre 2012 et plus si affinités.

Ce projet est une expérience inédite à Mulhouse. Où va-t-elle nous mener ?

Une co-édition Old School- Bibliothèque Municipale de Mulhouse, dans le cadre de Tout Mulhouse Lit

bibliothe_que_vivante.jpeg

dimanche 1 janvier 2012

2012 ça rime avec Mulhouse !

mardi 18 janvier 2011

Hughes Baum nous écrit ...

old_school_2011_v1.jpg

jeudi 16 septembre 2010

Metamulhouse

Découvrons Mulhouse d’une manière originale à travers une projection vidéo de science-fiction urbaine! Imaginons un voyage depuis notre propre bureau... Une capsule high-tech qui s’accroche aux bâtiments... Imaginons une nature qui envahit notre ville et oublions toute automobile! Jouons avec les questions de protection de l’environnement et d’énergies durables... Agissons pour la ville d’aujourd’hui !

Erleben Sie Müllhausen mittels einer Videoprojektion von „Stadt-Science␣ction“. Stellen Sie sich eine Reise vom Büro aus vor, in einer Hightech Kapsel, die an den Gebäuden befestigt ist... Stellen Sie sich eine Natur vor, die die Stadt einnimmt und vergessen Sie jegliche Autos... Spielen Sie mit den Konzepten „Umweltschutz“ und „erneuerbare Energien“. Setzen Sie sich für die Stadt von heute ein!

Vendredi 8 octobre 18h lancement Samedi 9 octobre 10h à 18h Dimanches 10 +17 octobre de 10h à 12h DMC – Bâtiment 75 13, rue de Pfastatt – Mulhouse Entrée libre

Renseignements

Dana-Gabriela Popescu tél. +33 (0)6 76 64 43 82 dana-popescu@hotmail.fr www.metamulhouse.com

Alexandre Da Silva +33 (0)3 89 50 16 07 esquisse.architecture@wanadoo.fr

mercredi 25 août 2010

Une émission de radio consacrée au festival météo

MNE pour Mulhouse Net Experience, web radio portée par l’association Old School, propose en podcast l’émission marathon consacrée à l’édition 2010 du festival. Elle se trouve ici. Adrien Chiquet, directeur et programmateur, a bien voulu répondre patiemment aux questions et suggestions biscornues des deux animateurs de l’émission Nouvelles Impressions de Mulhouse. Où il sera question de l’universalité de l’improvisation, du presque rien cher au mouvement onkyo japonais, des musiques industrielles, de la scène locale, des implications esthétiques et politiques d’un tel évènement … Et, bien sûr, de larges séquences dédiées à la musique des artistes présents cette année. Une introduction idéale donc pour la cuvée 2010 d’une manifestation qui rythme depuis maintenant près de trente ans la rentrée culturelle (ou qui la clôt, c’est selon) à Mulhouse !!

www.festival-meteo.fr

vendredi 23 juillet 2010

Old School crée 5 emplois

L'association Old School recrute une équipe pédagogique pour la mise en oeuvre de ses ateliers à destination des jeunes. Recrutement en cours, embauche en septembre.

Nous recrutons également une gérante de boutique culturelle pour un nouveau projet au centre ville de Mulhouse

jeudi 1 juillet 2010

Allô le répondeur MNE ?

Vous souhaitez annoncer un concert dans votre jardin ou votre salle de bain ?

Pousser un coup de gueule contre la disparition des pavés de la Place de la Réunion ou des mariages à l'Hôtel de ville de Mulhouse ?

Le Répondeur MNE est là pour vous écouter et nous transmettre le doux son de votre voix.

Votre message sera susceptible d'être diffusé sur notre playlist ou dans une émission selon son objet...

Faites comme Huguette,
saisissez votre combiné et composez le 09 50 65 67 74 !


repondeur

ÉCOUTEZ radio MNE 24H/24

Pour nous joindre : 03 89 33 11 11

mercredi 14 avril 2010

Visite du Réfectoire le 15 avril

Nous organisons une visite privée du site DMC Mulhouse racheté par la SERM le jeudi 15 avril au matin. Si vous êtes intéressés, il est indispensable de s'inscrire au tél. 03 89 33 11 11 ou par e-mail refectoire@old-school.fr.

lundi 15 février 2010

Des idées pour DMC - par Marie-Claire Vitoux

Des idées pour DMC

Vous m’avez demandé de rêver, je suis trop dans la bataille politique en tant que présidente du Conseil Consultatif du Patrimoine Mulhousien pour ne pas avoir désappris à le faire : face aux entrepreneurs et aux hommes politiques, le rêve pèse de peu de poids en plus de susciter les sarcasmes.

DMC est un véritable écosystème urbain : le réfectoire dans son parc est le symbole de ce que DMC, ce n’est pas seulement un lieu de production. Une usine, c’est d’abord un lieu de vie où des hommes et des femmes passent une longue partie de leur temps de vie. DMC, c’est aussi la cité ouvrière depuis 1853. L’entreprise a fabriqué de la vie et de la ville au moins autant qu’elle a fabriqué des indiennes.

L’enjeu de demain, c’est de donner vie, une autre vie, une deuxième vie à ces bâtiments.

Relier ce site à la ville en l’arrimant par des voies piétonnes et des transports publics non polluants permettant à DMC d’aller à la rue du Sauvage mais aussi installer à DMC des équipements qui fassent venir les « hyper-urbains » (de l’hyper-centre) vers DMC, telle pourrait être la tâche assumée par un lieu de culture sur DMC. On a déjà le Nouvel Espace Culturel de la Filature, inutile me semble-t-il d’en tenter un autre. La culture, c’est aussi et peut-être d’abord une pratique et pas seulement une consommation : là pourrait être ce que le NEC DMC aurait de neuf.

DMC est un lieu de travail: il doit le rester et continuer à accueillir de nouvelles activités de production et de services. Sa localisation au nord de la ville à proximité de l’autoroute (mais hélas sans voie de Tram encore) devrait faciliter l’attraction d’entreprises sur DMC.

Chaque bâtiment de DMC est d’une architecture assez polyvalente pour accueillir des activités de services variées : dans ce quartier, il faudra des médecins et des kinés, des commerces, des coiffeurs, des épiceries et des cafés.

Depuis une trentaine d’années, la ville s’est perdue dans la périphérie : ses classes moyennes se sont jetées et souvent perdues dans l’accession à la (petite) propriété et ont souvent perdu leur temps de loisirs dans les trajets pendulaires boulot-dodo. La crise énergétique aspire à nouveau les habitants vers la ville et DMC peut les accueillir dans une gamme variée de logements et surtout trans-générationnels.

L’une des conditions, à mes yeux d’ailleurs, la principale pour que le DMC de demain parte avec toutes les chances de son côté, c’est que le site de DMC (y compris les bâtiments non rénovés qui n’appartiennent pas à la Ville-Serm comme la filature (Superba maintenant) de 1812) soit respecté dans son intégrité et sa cohérence. Respecter son intégrité ne veut pas dire le respecter intégralement. Un bâtiment peut devoir être détruit. Mais avant de le détruire, faisons tourner la machine de démolition sept fois autour de lui : il faut que le nouveau projet urbain fasse la preuve qu’il ne peut fonctionner en conservant ce bâtiment. A cette condition-là seulement, la destruction est envisageable.

Marie-Claire Vitoux

mercredi 6 janvier 2010

GÜets nËies jOhr !

Pour fêter la nouvelle année, Old School a recruté du sang neuf, six petits nouveaux viennent dorénavant apporter leur grain de sel et en plus ça va se voir ! D'ici quelques semaines vous pourrez venir lécher notre nouvelle vitrine, même y entrer, venir discuter, partager, voire bouquiner, acheter.... Et dès aujourd'hui les dix fourmis que nous sommes vous attendent pour mettre la main à la pâte ... peindre, balayer, clouer, faire le café, donner des idées pour que ce nouvel espace soit le plus beau de l'avenue Kennedy, si ce n'est de la ville entière!

Qu'aimeriez-vous trouver dans la boutique d'Old School? Comment va-t-on l'appeler? On attend vos suggestions les plus sensées et les plus barrées!

mardi 13 octobre 2009

Old School crée 6 emplois

Dans le cadre de son développement et de nouveaux projets, Old School recrute six personnes dans le cadre de contrats aidés :

  • Administrateur/trice d’entreprise culturelle
  • Animateur réalisateur radio dans le cadre des ateliers éducation aux médias
  • Chargé/e de mission hip hop en partenariat avec la fédé Hip Hop 68
  • Graphiste web PAO
  • Chargé/e de mécénat
  • Chargé/e de mission Réfectoire dans le cadre d’un nouveau lieu culturel et social

Visitez notre site dédié à ces différents recrutements : http://recrutement68.info

vendredi 5 juin 2009

Le Réfectoire a fait sa loi !

La Ville de Mulhouse organisait le week-end passé la première édition du festival "Ma rue est un théâtre". Retour sur le pique-nique du dimanche dans le site DMC ayant permis la réouverture du Réfectoire quelques heures...que du bonheur !!
Enfin nous avons pu l'approcher! L'occasion aussi pour certains anciens ouvriers DMC de revenir sur leurs terres et redécouvrir leur cantine. Même si le repas fut pris en extérieur, assis sur les nombreuses tables installées, une des deux salles du Réfectoire a fait porte ouverte aux gens qui ne se sont pas privés d'y entrer, prendre des clichés et se rendre compte du cadre exceptionnel de ce lieu en pleine ville. On regrette juste de ne pas avoir pu en voir encore plus, les accès au sous-sol et à la cuisine étant restés fermés. Le bruit des feuilles léchées par le vent se faufilant entre les nombreux arbres, le soleil illuminant les fenêtres et les vitres du bâtiment datant de 1886 reprenant des couleurs, les cris des enfants en train de se courir après, jouant à cache-cache ou trottinettant et peignant des fresques en éloge au festival et au Réfectoire en compagnie des adultes. Tout cela sur fonds de musiques traditionnelles en présence de quelques élus qui n'ont pas hésité à jouer le jeu du pique-nique et apporté leur besace de nourriture. On notera aussi les stands du centre culturel turc et des réunnionnais facilitant le dépaysement. Il y a avait comme un air de "L'Arsenal Fait Sa Loi !"
Bref, vous l'aurez compris, un après-midi idéal donnant des envies de remettre le couvert pour partager un repas, des rencontres et des spectacles. Vivement la suite !!!

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Ambiance familiale et conviviale dans un Réfectoire détendu !!

Visitez le blog refectoire.com

dimanche 15 mars 2009

This is radio MNE

RADIO STARS FROM MULHOUSE

Des traces de “radio-activité”

Il suffit de franchir la porte des studios de la Mulhouse Net Experience au 3ème étage du 53 avenue Kennedy pour comprendre qu’il se passe quelque chose d’excitant au cœur de Mulhouse. Dans les locaux de la MNE, on détecte à nouveau des traces de “radio activité”. Qu’importe si la technologie rabat-joie permet désormais de savoir précisément combien d’auditeurs sont scotchés derrière leur ordi alors qu’à l’époque bénie où les radios libres pullulaient, Fanfan, Francine, Jean-Luc et tous ceux qui faisaient vibrer les ondes mulhousiennes pouvaient rêver qu’ils s’adressaient à des milliers d’auditeurs. « Des fois on offrait de l’argent aux auditeurs… Comme personne n’appelait, on se disait bien qu’il n’y en avait peut-être pas autant que ça derrière les postes ! ». Qu’importe aussi les statistiques, les courbes d’audience et les camemberts publicitaires, ce qui compte le plus à la MNE comme à l’époque de Radio Fréquence Mulhouse, c’est l’énergie presque palpable qui flotte dans l’atmosphère du studio, la magie dans les grains de voix et l’adrénaline dans les cervelets. Il faut bien l’avouer, c’est bien plus excitant de se retrouver à plusieurs autour d’un micro pour dire des conneries que de suer seul dans son coin sur un texte pas drôle, surtout quand il fait beau dehors…

The fabulous Shoub

Tout ce préambule pour vous dire qu’un mec comme Schoub, quand il propose une émission (The mad mad world of Dj Boush) ne serait-ce que pour un seul auditeur (Jean-Luc est connecté 24h sur 24), c’est un vrai spectacle à lui tout seul. A fond les ballons, en équilibre instable sur sa chaise, prêt à cracher ses tripes dans son micro, suant comme un bœuf, Shoub n’est jamais à cours d’une anecdote improbable mais vraie (la fois où le chanteur des Albinos Monkeys s’est retrouvé à poil sur l’autoroute avec le premier manager de Bob Dylan qui le pourchassait avec son camion plein de putes mexicaines pour récupérer les démos du premier tube des Sonics enregistré sous acide dans la cave du producteur des Meteors qui revenaient d’une tournée secrète avec Elvis en Allemagne…). Défricheur frénétique et collectionneur maniaque, il est capable de traquer un pirate pendant des mois. Shoub est aussi une encyclopédie vivante du rock’n’roll en dix-huit volumes. Susceptible de vendre dix litres de son sang pour un enregistrement de trois minutes des Cramps à Colmar, Shoub est aussi un incroyable spécialiste du rock sud-américain des années 60. Dans ses émissions, il passe allègrement du premier tube de Claude François aka Kôkô (Nabout Twist) à des trucs incroyables enregistrés dans les années 50 ou 60 par des groupes péruviens dont on se demande comment ils faisaient pour être aussi bons alors que chez nous les Chaussettes Noires puaient des pieds.

Fanfan, le missionnaire de l’impossible

La MNE, c’est aussi Fanfan et Francine. Ces deux-là pourraient passer leur vie derrière un micro. Jamais blasés, ils ont tous les deux les oreilles grandes ouvertes du matin au soir. Si Francine adore faire voyager (voire planer) ses auditeurs avec des sons glanés aux quatre coins de la planète, Fanfan est plutôt partisan de la bonne grosse secousse sismique insupportable qui débouche les conduits auditifs de toute la famille et fait mal à la tête des voisins. Méga boulimique de musique bizarroïde expérimentale (plus c’est frappadingue, plus c’est drôle), il est capable de télécharger 10000 morceaux par jour pour les mettre à dispo des ses amis ! Il est surtout un magnifique “passeur” constamment sur la brèche, toujours prêt à diffuser des compiles de groupes inaudibles ou à lancer un nouveau truc pointu (un festival de concerts dans les salles de bain de ses amis ou une ascension du Markstein en dix minutes chrono). Inventeur du nom du Noumatrouff (Allez on y va !) et organisateur de concerts en appartement depuis les années soixante-dix, il est le spécialiste incontesté des soirées “post nouvel an” au cours desquelles se mélangent plusieurs générations de fêtards mulhousiens. Bien avant de le connaître, j’écoutais ses émissions “Mission Impossible” et “A Bout de nerfs” sur la FM en me demandant comment il faisait pour se passionner pour autant de trucs barrés différents. C’était l’époque où je m’enfermais dans ma chambre pour écouter religieusement les groupes du coin qu’il enregistrait en live lors de festivals post punks où se pressait toute la jeunesse rebelle mulhousienne (Au Bel-Air, à la SIM, au PAX ou à la MJC de Staffefelden…). En ce temps-là, les Snipers (from Dijon) étaient les plus grands poètes français (Je t’attendrai dans le vide-ordures / tu t’es moquée de moi c’est sûr / Je t’attendrai dans le vide-ordures / tu t’es moquée de moi c’est sûr…) et Fanfan jouait de la basse comme un new-yorkais au sein de Sound Attack avec un certain Fred Poulet…

Jean-Luc, le “Jean-François Bizot de Mulhouse”

Après l’embrasement initial (dommage de parler des radios libres à Mulhouse sans raconter Les Nuits du Loup), la NRJ, le CSA et Cie ont très vite tué les radios libres dans l’indifférence quasi générale. Fin de l’histoire ? Non ! Grâce au Net il est à nouveau possible de s’emparer du micro pour sortir des sentiers publicitaires. On peut enfin réécouter autre chose que de la daube formatée par des directeurs du marketing cocaïnomanes. Samedi après samedi, Fanfan va profiter de son émission (Le Stammala) pour inviter tout ce que Mulhouse compte comme activistes motivés pour parler avec eux de leurs projets sans jamais se prendre au sérieux. Quant à Jean-Luc, le “Jean-François Bizot de Mulhouse” jamais aussi bon que quand il s’agit de mettre en branle son armée mexicaine de stagiaires surdiplômés, de dessinateurs décapants, de noctambules fatigués, de rockers nostalgiques, de conteurs ruraux, de slameurs urbains et de MC universitaires grévistes, on compte sur lui pour monter plein d’autres radios (écoutez son interview par Jean-Damien Collin et Valérie Perrin sur www.wne.fr/archive) dès qu’il se sera lassé de la MNE et peut-être même un jour une télé (pour les enfants ?).

Philippe Manœuvre sans frein dans la descente du Rebberg !

Au final, qu’importe le nombre d’auditeurs. Avec quelques micros et des pointures comme Charly derrière la console, il est à nouveau envisageable de bouger les lignes, de faire éclore de nouveaux projets et de mettre du fun dans la vie d’auditeurs rongés par la morosité ambiante. Avec la MNE, le DIY (Do It Yourself) est de retour à Mulhouse. Nul doute que grâce aux Podcasts de leurs émissions, Shoub sera un jour aussi célèbre que Lester Bangs et que le monde entier saura bientôt que Fanfan est un animateur de radio bien plus speed et plus drôle qu’un Philippe Manœuvre lâché sur un VTT sans frein dans la descente du Rebberg !

Popov

Le site officiel de radio MNE - Mulhouse Net Experience : radiomne.com

3

dessin de Joan

lundi 26 janvier 2009

Le Réfectoire... A table !

Lancement des commissions pour le projet du Réfectoire. Inscrivez-vous !

Voici venu le moment de réfléchir plus concrètement au Réfectoire. Pour cela, des commissions thématiques sont ouvertes aux personnes intéressées.

Pour en savoir plus et vous inscrire, rendez-vous sur le blog du Réfectoire : refectoire.com

samedi 17 janvier 2009

Trax vote pour radiowne.org

Radiowne.org dans Trax !!!

Il n'est plus temps de courir acheter le bon magazine Trax N°120 du mois de décembre 2008, mais signalons que Radiowne.org y est présenté en troisième place d'une sélection de 10 webradios du monde entier. L'article présente les webradios comme les nouvelles radios libres ... mais à quel prix ? Rappelons que la SACEM réclame en moyenne une taxe de 1800 euros par an à chaque webradio, sachant que les programmations musicales des ces antennes correspondent souvent très peu au catalogue de la fameuse société des auteurs ... Enfin, longue vie aux webradios libres...allez jeter une oreille sur une radio vraiment atypique, radiowne.org. Bonne écoute.

Ce que dit Trax de radiowne.org : Atypique, elle émet des musiques émergentes, concocte de programmations étranges et retransmet des phénomènes acoustiques anormaux depuis Mulhouse.

trax120.jpg

mercredi 17 décembre 2008

Bienvenue au Réfectoire !

extrait du premier billet du nouveau blog [refectoire.com]

Entre la fermeture en juillet 2008 de la rue des Verriers, lieu culturel indépendant et novateur qui accueillait une dizaine d'associations, et les demandes nombreuses d'acteurs régionaux à la recherche d'espaces pour créer et diffuser, la nécessité d'un nouveau lieu à Mulhouse apparaît d'actualité.

C'est pourquoi nous lançons une réflexion collective, à base de rencontres multiples, en direction de plusieurs secteurs d'activité. Les domaines suivants pourraient s'intéresser à ce nouveau projet. Dans le désordre : social, patrimoine industriel, jeune public, éducation nationale, arts plastiques, musiques actuelles, économie solidaire, éducation populaire, micro-entreprises, café citoyen ...

Luc Jambois, directeur de l'OGACA Strasbourg, nous accompagne pour mener cette réflexion à son terme. La première rencontre ouverte à tous aura lieu le samedi 20 décembre 2008 de 11h à 13h à l'occasion de l'inauguration du nouveau studio radio WNE à Mulhouse. Mais la route est longue jusqu'à la constitution d'un projet abouti. Nous nous donnons 6 mois, jusqu'en juin 2009, pour créer un collectif autour du Réfectoire, magnifique bâtiment des anciennes usines DMC parfaitement adapté pour devenir un lieu de vie à nul autre pareil, et imaginer un projet novateur et rassembleur.

Le blog refectoire.com est un espace de dialogue largement ouvert à tous ceux qui ont envie de participer à cette utopie qui peut se transformer en réalité dans pas si longtemps ...

- page 1 de 2