Le photographe de presse mulhousien Sébastien Bozon expose une série de diptyques à la Vitrine jusqu’au 20 avril. Des associations d’images dont naissent de nouvelles histoires.

Pour cette exposition à la Vitrine, le photographe Seb Bozon s’est inspiré de la théorie du réalisateur Eisenstein « 1 + 1 = 3 », reprise plus tard par Godard, selon laquelle deux images en produisent une troisième. En associant des images fixes qui n’ont rien à voir entre elles (lieux, sujet, focale…), il fait émerger une troisième voie de lecture et donne ainsi une autre approche de l’image d’origine.

Après des études aux Beaux-Arts, le Mulhousien a pris la voie du reportage de presse. Depuis 13 ans, il parcourt la région et le monde pour la presse régionale et depuis six ans essentiellement pour l’AFP, l’Agence France presse. Des milliers de clichés qu’il a ramenés, dont beaucoup ont été publiées dans le Top shots de l’AFP, il en a choisi 16 pour les transformer en huit diptyques (96 x 32,5 cm). « Certaines sont narratives, d’autres figuratives. Il y a ce que peut raconter chaque photo individuellement et ce qu’elles racontent l’une à côté de l’autre. Il y a une association, loin d’être laissée au hasard qui fonctionne » , confirme Seb Bozon.

De la chasse au crocodile dans les Vosges à un reportage sur l’Aïd à Mulhouse en passant par des clichés drôles ou surprenants pris en Allemagne, en Suisse ou en Espagne, ces confrontations d’images prennent sens par leur construction, leur lumière ou leur pointe d’humour.

Une approche esthétique de la photo

À travers son travail, le jeune homme revendique une approche esthétique de la photographie de presse. « Il ne s’agit pas seulement de ramener une image publiable. La photo de presse correspond à une vision, à des choix , estime-t-il. Avant, je proposais mes sujets et on me payait pour ça, c’était facile. Désormais, je travaille aussi sur des sujets que je n’ai pas nécessairement envie de proposer à une agence de presse, sans pour autant savoir ce qu’ils deviendront. »

Y ALLER
Exposition photo de Sébastien Bozon, jusqu’au 20 avril à la Vitrine, 53, avenue Kennedy à Mulhouse. Ouvert du mardi au samedi de 11 h à 19 h. Tél. : 03.89.33.11.11. Entrée libre.

seb-bozon-photo-francois-torelli.jpg
Le photographe mulhousien Seb Bozon n'a pas laissé place au hasard dans le choix des images associées (photo François Torelli)

(article paru le 06/04/2013 dans le quotidien régional L'Alsace • www.lalsace.fr)