Blog Old School ))~~~~

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - artiste

Fil des billets

lundi 22 novembre 2010

LA VITRINE : Léchez-vous tenter!

Le mercredi 24 novembre La Vitrine se dévoile pour la toute première fois :-)

Venez découvrir dans cette boutique culturelle d'un nouveau genre tout un attirail d'objets, vêtements, illustrations, machins et bidules décalés, curieux, insolites, rares, différents, atypiques, excentriques, étonnants, surprenants... en bref toutes les créations originales et uniques que vos voisines n'auront jamais !

À partir de 18h, nous vous invitons au vernissage de Francis Kaufmann, photographe mulhousien à découvrir.

LA VITRINE

53 avenue Kennedy 68200 Mulhouse

Tél. 03 89 33 11 11

Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 19h - samedi 10h à 19h

Le blog de La Vitrine : http://danslavitrine.com

La Vitrine sur Facebook : http://www.facebook.com/friends/edit/#!/pages/Mulhouse-France/La-Vitrine/163990623635387

vendredi 19 novembre 2010

MULHOUSE @ BASEL

Jeudi 25 Novembre 2010 de 19h à Minuit

Bouto
























En direct depuis le bar Les Copains d'Abord, quelques allumés de Radio MNE reçoivent des voisins bâlois dont le patron du Cargo Bar.

Le Cargo est un bar situé sur les bords du Rhin au coeur de Bâle accueillant concerts, expositions et performances artistiques. Haut lieu de socialisation, de mixité et d'effusions culturelles, il gagne à être connu! Pour initier une série d'échanges, de mélanges et de dialogues avec la si proche ville de Bâle, l'émission de radio "Stammala" reçoit le Cargo aux Copains d'Abord. __ La suite de la soirée sera electro ou ne sera pas!__
Dans un premier temps, en hommage aux précurseurs de cette mouvance, DJ Bouto nous concocte un remix de Luigi Nono, compositeur des années 50. La deuxième partie de la performance se fera à quatre mains : DJ Prtz et DJ Bouto vont enflammer le bistrot mulhousien.

"Bouto est un alchimiste des sons. Menant de front une dizaine de projets incroyables, ce maître des platines et des compositions invente chaque jour la musique de demain. Attention, si vous invitez cet aventurier bruitiste chez vous, il risque fort d’improviser une soirée au fond de la baignoire, d’enregistrer votre frigo ou de vous faire découvrir une chanson de votre groupe préféré que vous ne connaissiez pas." JLW

À venir apprécier in situ ou en direct sur radiomne.com (disponible par la suite en téléchargement)

A suivre : le 16 décembre prochain, c'est au Cargo Bar que nous vous invitons pour un nouvel échange franco-suisse, electro-radio et citoyen agrémenté d'un concert des mulhousiens de Micro Penis.

___

PROGRAMME DE LA SOIREE DU 25/11

19:30 Introduction Présentation du projet Mulhouse @ Basel. L'émission Stammala (radio MNE) reçoit le Cargo Bar.

20:30 Interview de DJ Bouto.

21:00 Hommage à Luigi Nono par DJ Bouto.

21:15 Mix à 4 mains : DJ Bouto & DJ Prtz.

___

Les Copains d'Abord

13 rue Louis Pasteur

68100 Mulhouse

www.myspace.com/lescopainsdabord

jeudi 14 mai 2009

Nos bénévoles ont du talent : ALWATEX

Connaissez-vous Alexandra Weisbeck ?

Artiste-plasticienne de noir vêtue qui évolue cependant dans un univers artistique on ne peut plus coloré, Alex est investie au sein de notre association depuis déjà quelques temps.

Dernièrement, cette "perfectionnisto-inventive" nous a aidé à agrémenter notre stand au festival de rue de Colmar D'ailleurs d'Ici du 2 et 3 mai dernier. Et nous la remercions, car si Palme d'or du plus beau stand il y avait eu, nous l'aurions certainement remporté !

CIMG5390.jpgCIMG5389.jpgCIMG5395.jpg Notre stand en co-production avec Louftibus à D'ailleurs d'ici

Mais Alex, alias Alwatex, c'est avant tout des tas de projets : fresques, créations d'espace originaux lors de festivals (au CréA lors de MOMIX), petits personnages, tee-shirts et autres accessoires... Elle a le don de créer les conditions d'une ambiance à la fois psychédélique et enfantine, dépaysement garanti !

Nous vous invitons à découvrir ses différentes réalisations sur son blog :

alwatex.over-blog.com

ALEX.jpg Une des nombreuses créations d'Alex

mercredi 15 avril 2009

L'imagination sans entraves

Article paru dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace le jeudi 30 avril 2009

Depuis 150 ans, la société est strictement surveillée. Tout acte de création est contrôlé. Ne reste plus plus qu'un petit groupe d'artistes de la Planète U-Bic, bien décidé à faire de la résistance. Il s'agit bien sûr de science-fiction. La pièce « Mange et tais toi » est à voir en répétition ce soir aux Tanzmatten de Sélestat avant sa présentation le 7 mai à Ostwald, lors du festival Paroles.

Pour une fois, la scène ne décrit rien d'autre que ce qu'elle est : l'endroit où se présentent les artistes au public. Les spectateurs se trouvent ainsi face aux illustres représentants du dernier endroit où l'on s'amuse en 2157. « L'art a été banni », explique Fayssal Benbahmed, le metteur en scène par le pouvoir Statik qui a pris le contrôle de la planète U6 il y a plus de 100 ans. Reste juste ce cabaret très officiel qui présente un spectacle au contenu validé par les autorités. Ni plus ni moins qu'un zoo où rien ne choque, ne blesse ou ne fait appel à l'intelligence. Tout se passe pour le mieux dans le pire des mondes. Jusqu'au jour où les participants à ce cabaret décident de ne plus suivre le programme établi et d'improviser. Tel est le sujet de « Mange et tais-toi », première création de Planète U-Bic, troupe strasbourgeoise créée autour de Lucie Rivaillé, alias U-Bic, poète d'obédience slam. « Chacun a décidé de son personnage, précise-t-elle. La première règle pour nous était de réaliser son fantasme. » Ainsi Pierre Charby devient Mister Pexer, « illusioniste déchu qui rêve secrètement de renverser le monde par ses tours de magie et son ukulélé ». Annabelle Galland, Lala-the-K, née en Transylvanie, « est mythomane, naïve et joviale », qui fait tout pour plaire « quitte à peindre sa contrebasse en rose ». Bastiaan Sluis est King « ancien gangster », qui frappe sa batterie avec rage plutôt que parler de ce qu'il a vu et vécu. Et donc U-Bic « aussi instable que de la dynamite, mais ça ne se voit pas ». « Ce spectacle se définit par ce qu'il n'est pas, prévient Fayssal Benbahmed. Ce n'est pas du théâtre. Ce n'est pas une comédie musicale. Ce n'est pas du slam. Ce n'est pas un concert. Mais c'est tout cela en même temps. » « Mange et tais-toi » se veut interactif, militant « mais pas politisé ». Il propose avant tout une réflexion sur la place de l'artiste et du public dans la société. Avant qu'il ne soit trop tard.

Jeudi 30 avril. A 20 h, répétition publique aux Tanzmatten à Sélestat. Entrée libre. Jeudi 7 mai, à 20 h 30, au Point d'Eau à Ostwald, dans le cadre du festival Paroles.



Dans « Mange et tais-toi », la planète U-Bic transporte le public dans un futur où tout est interdit, surveillé, contrôlé. Jusqu'au jour où... (Photo DNA - Franck Delhomme)

En mai, slame comme il te plaît! (article paru dans le supplément week-end de l'Alsace, le 30/04/09)

Oaz’art et Old School organisent en Alsace « Paroles », le premier festival slam du 5 au 9 mai. L’occasion pour le public néophyte de découvrir cet art oratoire et pour tous de prendre la parole lors d’une des nombreuses scènes ouvertes.

C’est à Chicago, en 1984, que Marc Smith a l’idée d’organiser des joutes oratoires dans les bars de la ville afin de dépoussiérer les scènes ouvertes de poésie. L’objectif était d’y apporter une dimension ludique, notamment grâce à la participation du public sollicité en tant que membres du jury. Il tire son nom du verbe to slam (claquer, jeter) qui rappelle la manière dont les poètes scandent leurs vers. Arrivé en France dans les années 90, cette nouvelle forme d’expression s’est développée et diversifiée pour aboutir à un véritable slam « à la française » décliné sous diverses formes telles que le spoken word, le one man show poétique ou encore les scènes ouvertes. Depuis quelques années, de nombreux artistes mettent en avant sa vocation pédagogique en organisant des ateliers d’écriture dont les objectifs résident dans la création et l’interprétation de textes, sans oublier la possibilité offerte aux jeunes de s’exprimer librement.

Un vers dit, un verre offert

La scène ouverte en est la déclinaison la plus pratiquée en Alsace, basée sur un principe simple : un verre est offert au participant en échange du premier texte déclamé. Chaque inscrit prend la parole au micro sous les encouragements bienveillants d’une assistance où se mêlent tous les milieux, toutes les origines sociales. Ainsi se succèdent sur scène des personnalités différentes tels qu’un jeune rappeur, un retraité amateur de poésie classique, une étudiante, ou encore le patron du bar, tous animés par la même volonté de partager un texte… autour d’un verre.

U-Bic (alias Lucie Rivallé) a rencontré le slam à Bordeaux, sa ville natale, en 2004 et en est rapidement devenue « accro ». Arrivée à Strasbourg il y a trois ans, elle s’attache à faire vivre cette culture urbaine en organisant des sessions slam par le biais de l’association Oaz’art et poursuit son engagement avec le festival Paroles. Electron libre ayant tendance à vouloir être dans plusieurs dimensions en même temps, cette petite chose n’attaque que la nuit, munie d’un stylo Bic plastique. A l’occasion du festival, le groupe Planète U-Bic présentera le spectacle « Mange et tais-toi »: quelque part sur la planète U6, en l’an 2057, quatre individus atypiques, qu’en apparence rien ne relie, survivent dans un ghetto pour artistes bannis. Leur plus grande angoisse : devoir renoncer au rêve. Alors ils cherchent le meilleur moyen de résister à la Pensée Unik. Un fabuleux voyage où la poésie moderne se mêle à la musique, au théâtre, à la magie … . Accrochez vos ceintures!

Plus de vingt slameurs de France, Suisse et Belgique interviennent pendant « Paroles ». Formés au théâtre, à la musique, au conte ou simples amateurs de poésie, ces beaux parleurs vous feront découvrir leur univers accompagnés de musiciens, ou dépouillés de tout artifice. Loin du verbiage que l’on nous sert de plus en plus, les mots claquent, le verbe questionne et la poésie réunit. Les nombreuses scènes ouvertes, véritables tribunes de libre expression populaire, offriront à chacun l’occasion de devenir acteur du festival en prenant la parole.

Planete_ubic_2.JPG

Programme 5 mai à Colmar, scène ouverte au Poussin Vert avec des slameurs venus de Lille, Toulouse, Lyon, Paris, de Suisse et de Belgique. 6 au 8 mai à Ostwald et Sélestat, quatre concerts de spoken word. Les 7, 8 et 9 mai à Mulhouse, ateliers pour professionnels, amateurs et jeunes. 9 mai à Mulhouse, dernière scène ouverte du festival au bar Les Copains d’Abord. Infos tél. 03 89 33 11 11 web www.oazart.com.

Vernissage à la Boulangerie le 9 mai à partir de 19h

Fanny Delqué (peinture) ainsi que trois autres artistes plasticiens, Markus Pannach (photo/peinture), david Zeller (sculpture) et Frédérique Soehhnlen (peinture/collage) exposent à La Boulangerie à Mulhouse.

Le vernissage aura lieu le 9 mai 2009 à partir de 19h.

L'exposition sera visible jusqu'au 6 juin de 14h à 18h le mercredi et le samedi ou sur RDV au 06 07 53 50 54 à La Boulangerie, Centrale d'Art 162b, avenue de Colmar à Mulhouse.

promoFanny.jpg

http://jolie-toupie.over-blog.com

Plaket du fesival Paroles

prog-paroles2-1verylast.jpg

prog-parolverylast.jpg

(mise en page pour Old School:fannydelque@voila.fr)

vendredi 27 mars 2009

Chanson: Jesers un autre monde

Article paru dans le Journal l'Alsace le vendredi 27 mars 2009

A côté de ses scènes avec La Vieille Ecole, Serge Moniz, alias Jesers, a démarré il y a deux ans un projet musical voyageur baptisé « J’aimerais qu’on sème ». Dakar sera la prochaine étape de cette aventure multimédia qui respire l’amour. Rencontre ce soir à Mulhouse avant le décollage.

Tout a commencé en 1994 avec Napo’n’Co, métamorphosé dès 1996 en Vieille Ecole. Le groupe hip hop phare de Mulhouse, mené par Jesers au chant et au texte, a vécu sa petite carrière de façon surprenante, virevoltant du printemps de Bourges aux Eurockéennes, s’envolant aux Etats-Unis, au Canada et au Japon, se payant le luxe de négocier un contrat discographique avec Skyrock puis Sony, au risque de ne pas signer à l’arrivée. Aujourd’hui, la Vieille Ecole reste un mystère vivant : personne ne comprend vraiment pourquoi cette formation explosive sur scène et dotée d’un tube indémodable – le fameux « Limité mon gars » - n’a pas percé au niveau national. Heureusement, en musique, tout comme en politique, il n’est jamais trop tard. La preuve, le groupe tournera dans deux mois en Hollande, fidèle à un engagement virtuel de jouer uniquement à plus de 500 km de Mulhouse … La Vieille Ecole ne disparaîtra jamais !

Derrick n’arrêtera pas le Sergent Garcia

Serge Moniz fait une rencontre déterminante en 2007. Arnaud Masson, producteur, musicien et ingénieur du son, le sollicite pour un projet musical réalisé avec des collégiens autour de l’œuvre de Serge Gainsbourg. Deux reprises hip hop particulièrement attachantes concluent cette première collaboration. Et l’étincelle née autour de Gainsbarre allume la mèche de « J’aimerais qu’on sème », projet d’album au long cours. Les deux artistes fourmillent d’idées et multiplient les « featuring ». Les invités seront nombreux autour de cette création oscillant entre chanson, rap, slam et world music. Au gré des envies et des rencontres, des personnages savoureux mettent leur talent au service de ce « work in progress » dont on attend impatiemment la version finale. Le Sergent Garcia, le plus latino des musiciens français, apporte sa touche salsa avec bonheur, le percussionniste toulousain d’origine sénégalaise Arona N’Diaye Rose (fils de Doudou, dis donc !) nous transporte en Afrique, le batteur londonien de Jamiroquai, Derrick – pas encore inspecteur – remixe un titre, sans parler des artistes régionaux de toutes les couleurs qui posent un texte, un visage, une voix, un son, pour transformer ce premier opus en concentré planétaire d’un bonheur rafraîchissant. On visitera ainsi avec émotion le clip mêlant langage des signes et poésie sonore réalisé avec Adamo, à retrouver sur le myspace.

Voyage musical à Dakar

L’envie de poser des mots plus personnels, ressentie à l’occasion d’ateliers d’écriture slam dans les lycées de la région, un besoin intense d’évoquer l’amour, fermentée à force de visions d’images sanglantes tirés des conflits planétaires, et la volonté de s’ouvrir à d’autres musiques sont également à l’origine de ce projet multimédia. Celui-ci se déclinera en sons, en images, en carnets de route et en clips accrocheurs. La tournée du groupe culte Tam Tam 2000 (dans lequel le père de Serge officie) en Afrique dans les jours qui viennent est une belle opportunité. Une équipe de vidéastes et photographes est constituée afin d’accompagner ce voyage sur la terre des ancêtres. Serge n’a jamais mis les pieds au Sénégal et au Cap Vert, les deux pays où sont nés ses parents. Ce retour aux sources permettra l’enregistrement d’un nouveau titre avec une vingtaine de percussionnistes de Dakar et la réalisation d’un carnet de voyage forcément coloré. Avec une ferveur sentimentale pour ce continent magnifique, l’artiste mulhousien veut chanter la richesse, l’hospitalité, la famille, les rires et les paysans du continent noir. « On peut trouver ça pauvre de vivre à même le sol, mais ils n’ont pas besoin de carrelage ». Même s’il y en a ce soir aux Copains d’Abord pour la petite présentation musicale de « J’aimerais qu’on sème », l’Afrique sera dans tous les esprits.

JLW

Concerts

Jesers en showcase acoustique ce soir 21h avec le guitariste Marc Geschickt au bar les Copains d’Abord, rue Pasteur à Mulhouse. Entrée libre, Infos tél. 0 389 560 939 e-mail artswaves@voila.fr. Tournée au Sénégal et au Cap Vert avec Tam Tam 2000 du 3 au 17 avril. Mini-tournée en Hollande avec le groupe La Vieille Ecole du 4 au 6 mai.

Ecouter

MP3 de l’album de Jesers en préparation en écoute sur www.myspace.com/jesersserge. CD « Jesers Serge » en hommage hip hop à Serge Gainsbourg en écoute sur le site www.jesers.com. Site officiel du groupe La Vieille Ecole : www.vieille-ecole.com. Tous ces CD sont en vente en ligne à l’adresse http://shop.old-school.fr.

photojesers.jpg

mercredi 11 mars 2009

Kunstler ZurpriZe : l'affiche

__Samedi 14 mars 2009 de 16h à 22h à la Kunsthalle de Mulhouse

Carte blanche à Old School__

La Kunsthalle Mulhouse, nouveau centre d’art contemporain de la Fonderie, fête son ouverture du 13 au 22 mars 2009. A cette occasion, dix jours d’évènements ouverts à tous sont programmés autour de l’art et de la créativité. Au programme, vernissage, visites guidées, workshops, ateliers pédagogiques et bien plus encore… Plus d’informations sur www.kunsthallemulhouse.fr

Dans ce cadre, Old School vous propose de passer à table avec des Kunstlers ZurpriZe. ZurpriZe pourquoi ? L'art doit surprendre. Non pas dans le sens effet mais dans la vérité qu'il révèle. L'art exploite et investit, depuis qu'il existe, les transversalités et les nouveaux champs lexicaux que lui offrent différents médias. C'est en cela qu'il nous surprend et nous nourrit. Venez donc nombreux pour vous restaurer et partager un grand bol frais de culture le samedi 14 mars.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> PERFORMANCES & CONCERTS

Asskar

Mini-concert hip hop – Mulhouse

www.myspace.com/asskar

Kleine NitNuts

by Ben, assembleur de denrées rares – powered by Nummer Sieben

La Boîte à Rimes

Déambulation Slam – Mulhouse

www.myspace.com/boitearimes

Dirty Tattoo

perf indélébile – Besançon http://noweb.org/dddt

Joël Hubaut, grossiste en art, & Léa le Bricomte, plasticienne performeuse (Caen) http://joelhubaut.jujuart.com

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> INSTALLATION

Méli - Mélo

(basse cours)

http://mlle-meli-melo.over-blog.com

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> ATELIERS QUI SE MANGENT

L'apprenti de Robert l'Autrichien

artisan flûtier en fruits & légumes

Atelier d’art mobile

comment fabriquer son assiette pour le Kleine NitNuts

http://atelierdartmobile.free.fr

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> IMAGES QUI BOUGENT

Carte blanche à Lili & BeKo

On salive d’avance à l’idée de découvrir les créations vidéo incroyables qu’ils vont sélectionner …

www.lilibeko.com

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> COMIX LIVE

Trois dessinateurs suivront en direct et à la main les aventures de la journée. Miam !

Bearboz www.bearboz.over-blog.com

Joël Lèbre : le grand retour du postier cartooniste

Joan www.lapetitelucie.com

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> LE REFECTOIRE

Un projet de lieu surnaturel. Ou exotique ? En tout cas, profitons de Kunstler ZurpriZe pour évoquer ce projet collectif. Blog interactif en ligne pour en savoir plus : refectoire.com

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> MNE – Radio Mulhouse Net Experience

En direct depuis la Kunsthalle et sur radiomne.com :

16h à 17h : atelier radio avec une équipe de jeunes reporters

17h à 22h : DJ Borgo / Dj Boush / NaFNaF3000 et émission spéciale « Kunstler ZurpriZe » avec retransmission des concerts, performances, interviews d’artistes

mne-joan.jpg

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> EDITION

16 cartes postales originales ont été réalisées spécialement pour le 14 mars. Venir à la Kunsthalle ce jour-là est la seule façon de figurer parmi les heureux propriétaires de ces réalisations graphiques collector à tirage limité … Avec la participation de Kelly Libs, Sébastien Bozon, Dha Dha Dha, Carl Y, Androvirus, H. Erta, fredEric barbier, Muriel Hasse Collin, Maxime Gallezot, MNE, Joan, Fanny Delqué … Merci à tous ☺

xxxxxxxxxxxx

Rendez-vous samedi 14 mars de 16h à 22h à la Kunsthalle – Centre d’art contemporain – La Fonderie 16, rue de la Fonderie – F 68093 Mulhouse cedex kunsthalle@mulhouse.fr - tél. 03.69.77.66.28

mardi 10 février 2009

O' Slam citoyen!

Bonjour à toutes et à tous !

Je vous rappelle que la prochaine session Slam aura lieu le mercredi 11 Février 2009 à partir de 21h au Diable Bleu (1, rue St Guillaume, en face des péniches) ! Et toujours dans cette bonne vieille tradition du micro libre, et du verre offert pour le premier vers déclamé !

Les sessions Slam sont désormais mensuelles, alors n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil sur notre site www.oazart.com pour connaître les prochaines dates !

Slamicalement

U-BIC
 aka Lucie - Association Oaz'Art - contact@oazart.com

affiche_slam_fevrier.jpg

vendredi 28 novembre 2008

Portes ouvertes le samedi 20 décembre 2008

En association avec WNE - radio Warum Net Experience, Old School organise une journée d'informations et d'échanges le samedi 20 décembre 2008 de 15h à 22h dans ses nouveaux bureaux communs au 53 avenue Kennedy.

Au programme de cette après-midi ouvert à tous :

  • Inauguration du nouveau studio radio WNE
  • Ateliers "Education aux médias"
  • Apéro musical
  • Petites formes de spectacle

N'hésitez pas, venez nous voir et découvrir comment participer à un projet culturel novateur !


photo jean-benoit.com

mardi 4 novembre 2008

Denis Scheubel expose "Les Yeux Noirs"

Denis Scheubel vient d'être expulsé de l'Oklahoma. Il s'est réfugié à Berlin pour poursuivre ses études prospectives sur l'enchevêtrement des métaux à travers la peinture post-pop. Ses créations seront exposées à la Cour des Chaînes, 13 rue des Franciscains à Mulhouse, du 12 au 28 novembre 2008. L'expo "Les Yeux Noirs" est visible du lundi au vendredi de 13h à 19h.

Vernissage le mercredi 12 novembre 2008 à 18h

Visitez quelques toiles en ligne à l'adresse gallery.mac.com/jlw2#100179

denis.jpg

lundi 3 novembre 2008

O Slam citoyens !

C'est le jeudi 6 Novembre 2008 à partir de 21h qu'aura lieu la traditionnelle scène Slam mensuelle "O Slam Citoyens !" à La Grotte, 15 rue des juifs à Strasbourg ! Les règles n'ont pas changé : tout le monde a le droit de monter sur scène pour déclamer un poème, un texte, quelques phrases ou quelques mots ... l'entrée est gratuite et La Grotte offre un verre pour un vers !

N 'hésitez pas à faire circuler l'information autour de vous, car nous avons besoin autant du public que des slameurs d'un soir ! Visitez aussi le site internet www.oazart.com qui contient des informations sur la culture Slam à Strasbourg.

Pour que la liberté d'expression subsiste ... ainsi que la poésie !

Contact : U-BIC aka Lucie - Association Oaz'Art - contact@oazart.com

lundi 2 juin 2008

Lucie in the skeud

Joan, le fameux dessinateur mulhousien, dont on trouve les créations dans Spirou, l’Echo des Savanes, les DNA ou encore dans la collection “Accros de Muzzik” chez Albin Michel BD, est un amateur forcené de rock. Il s’est amusé à customiser une quarantaine de pochettes de vinyls. L’exposition “Lucie in the skeud” permettra à tout un chacun d’apprécier ces dessins surprenants.

Quelques pochettes sont visibles à l’adresse http://gallery.mac.com/jlw2

La tournée de l’expo :

Du jeudi 15 mai au dimanche 1er juin 2008 BAR LE 50 50 rue de Lancry - Paris 10ème Vernissage jeudi 15 mai à 19h

Du jeudi 5 au samedi 28 juin 2008 LES COPAINS D’ABORD 13 rue Louis Pasteur 68100 Mulhouse Vernissage jeudi 5 juin à 18h

Du vendredi 11 juillet et pour tout l’été HAKUNA MATATA Place Diane 84120 Pertuis (Vaucluse) Vernissage le vendredi 11 juillet

Du jeudi 7 au jeudi 18 septembre 2008 CAFÉ DES SPORTS 94 rue du Ménilmontant - Paris 20ème Vernissage jeudi 4 septembre 19h finissage jeudi 18 septembre 19h

Du samedi 27 septembre au dimanche 12 octobre FESTIVAL INTERNATIONAL DU DISQUE DE PERPIGNAN Couvent des Minimes ou église des Dominicains

kiss.jpg

mercredi 30 avril 2008

La mue rock des sauvages Magik Markers

Article paru sur poptronics.fr le 30 avril 2008
Marre de ce printemps pourri ? Envie d’un 1er mai radical ? Magik Markers, l’une des incarnations les plus sauvages du rock expérimental new-yorkais, joue aux Voûtes demain soir dans le cadre des concerts Ali_Fib. Chant hurlé sur magma sonore, prestations brutales et chaotiques (Radio WNE garde trace de leur tonitruant passage à Paris en 2006), la réputation du duo du Connecticut n’est plus à faire, qui s’inspire d’une no wave croisant Teenage Jesus & The Jerks, Mars et DNA.

Elisa Ambrogio et Pete Nolan sont de grands nostalgiques du mouvement qui a marqué New York au tournant des années 70 et doivent beaucoup à Sonic Youth (qui y a fait ses premières armes). Sans surprise, c’est Thurston Moore qui a sorti Magik Markers de l’underground, les invitant à ouvrir la tournée 2004 du groupe et les signant sur son excellent label Ecstatic Peace (présentation poptronics par ici). Lee Ranaldo, émérite guitariste de Sonic Youth, est à la production de « Boss », dernier album dans leur discographie pléthorique (une vingtaine de disques pour différents labels, des CD-R, etc.). Surprise : à la manière de leur totem Sonic Youth, les Magik Markers entament leur mue. Le son se fait moins violent, presque rock, et pour la première fois se dessinent des chansons... La collision de ces ambitions pop avec leur background noise devrait faire pas mal d’étincelles.
matthieu recarte

Vidéos en ligne : poptronics.fr
Concert enreigstré par WNE le 1er mai 2008 à Paris : www.radiowne.org/Magik-Markers


Pete Nolan et Elisa Ambrogio mettent de la pop dans leur expérimental tranchant.

vendredi 25 avril 2008

Section Lyonnaise des Amasseurs de Mots

Soirée slam animée par la Section Lyonnaise des Amasseurs de Mots au PACIFIC de Colmar (68). Vendredi 25 avril à partir de 20h. Entrée libre. Une proposition du CSC Florimont/Bel-Air, de Old School et du Lézard, avec le soutien de la Ville de Colmar.

La S.L.A.M., «Section Lyonnaise des Amasseurs de Mots» (ou Société Ludique des Anarchistes Modaux») est un collectif fondé en 2002 par Marco DSL alias «Vers Sain Rhétorique». Elle existe depuis la première session slam lyonnaise du 31 janvier 2002 au «Bistroy», et a depuis participé à plusieurs centaines de sessions slams publiques et radio, à Lyon, dans toute la région Rhône-Alpes, à Nantes, en Bretagne, dans le Nord Pas de Calais mais aussi hors des frontières françaises ( Suisse, Algérie ) ... Elle a ensuite été étoffée au fil des sessions par Vers Sain Rhétorique (Marco DSL), Maître de Cérémonie, initiateur du slam à Lyon, et un des propagateurs nationaux de ce nouvel art des mots et de la voix. Ce collectif, reste évolutif et ouvert à toutes nouvelles personnes dont les qualités d’écritures et d’interprétations séduisent son fondateur. Elle regroupe actuellement seize membres issus de divers milieu (étudiants en cinéma ou ethnologie, bibliothécaire, journaliste, conteuse, danseuse, animateurs de radio, prof de français, auteurs, parolier ), des pionniers des scènes Rhône Alpines tel Lee Harvey Asphalte jusqu’aux récents coups de coeur(Koumekiam), professionnels ou semi, tous rimeurs acharnés, écrivants forcenés, activistes du verbe dont l’amour de la langue et de l’écriture est immodéré.

http://www.myspace.com/amasseursdemots

Ateliers d’écriture

Cette soirée sera précédée d'un atelier d'écriture mené par Marco DSL du 21 au 25 avril de 18H30 à 20H30 au CSC Florimont/Bel-Air.

Ses objectifs ?

- Propager la pratique du slam comme prise de parole libre en public, comme une tribune citoyenne, démocratique, politique, poétique, un contre pouvoir verbal. - Populariser le slam comme nouvelle pratique artistique, un nouveau code poétique.

La petite histoire

En 1997, Marc CASIMIRO De SAN LEANDRO crée l’association la Camarilla afin de populariser l'écriture rythmique et l'improvisation d'écriture. L’association publiera en 1998 "Je texte termine, anthologie de textes rap à lire à haute voix" (éd. Parole d'aube / La Camarilla, Vénissieux). L'histoire de La Camarilla est marquée par la mise en place de 3 collectifs :

- "Le Cercle des Poètes Apparus", collectif issu des ateliers d'écriture rap et rythmique du collectif d'artistes croix-roussiens (Quartier de Lyon) "Melting Familly". Le cercle a participé cinq années consécutives au "Français comme on l'aime" et une quinzaine de textes ont été publiés dans les suppléments de Lyon Capitale édités dans le cadre de cette opération. - "La Section Lyonnaise des Amasseurs de Mots" (S.L.A.M.) qui propage la parole slam sur tout le territoire national et organise les Slams sessions lyonnaises - la "Constellation d'Improvisation d'Ecriture Ephémère Ludique Lyonnaise" (CIEELL) dont la première apparition remonte au 17 mai 2003 à L'improvis' à flots de la LI.LY à la Marquise (Lyon) et le lancement des Leucophiles Sessions, qui sont des spectacles d'improvisation d'écriture au Théâtre de la Platte (Lyon).

L'ALBUM de Marco DSL : "Allons à l’essentiel ? Décrochons la lune !"

Un projet singulier qui s’émancipe au-delà des formes traditionnellement liées à l’esthétique, à la réception de l’œuvre et son habituelle diffusion (la scène) dont le principal écueil est la faible fréquentation des lieux par l’ensemble de la population. Un propos d'écorché vif évoquant les fragilités de l'homme et les horreurs du monde fabriqué par lui. Marco DSL aime la langue française, il la caresse, l’excite et s’en excite, lui fait l’amour, la nourrit, s’en nourrit. Il la disloque, lui donne du sens, lui procure des sens, se livre, se délivre et se projette au monde. Les mots sont catalyseurs et vecteurs d’émotions tranchées, prises de parole tour à tour provocantes, grinçantes, tendres et drôles. Chacun de ses textes est un défi littéraire, un exercice de style, une voix/voie souvent unique parfois universelle. La conceptualisation de cet album mais aussi sa production et sa réalisation s’articulent autour de ce postulat. Le mot et le sens restent le centre.

http://www.myspace.com/marcodslslam

Inscription obligatoire mais gratuite auprès de l'Association OLD SCHOOL ou du CSC Florimont/Bel-Air

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

samedi 15 mars 2008

RTT, les vacances à la ZUP

Old School était partenaire de la première édition du festival RTT - Récits Tout Terrain - la semaine des diseurs, qui s’est déroulé du 10 au 15 mars 2008 à Mulhouse.

Cet événement porté par une souriante équipe menée par Emmanuelle Filippi et Fred Duvaux nous a carrément illuminé l’esprit. Contes, slam, rap, performances, découverte d’un quartier mulhousien quasiment interdit de culture (les Coteaux), le programme était alléchant, et il a tenu ses promesses ! Le public a pu découvrir que le conte d’aujourd’hui n’est pas englué dans les châteaux endormis, mais ouvert sur le monde, la nature, l’écologie, la politique et l’amitié.

Merci pour tout et recommencez quand vous voulez !

Revivez le festival en visitant le site www.10h00.org

rtt.jpg

mardi 31 juillet 2007

La Vieille Ecole s'envole au Japon

Après Detroit (Etats-Unis) et les Francofolies de Montréal (Canada) en juillet 2006, le groupe hip hop mulhousien a choisi le pays du soleil levant pour ses congés d’été du 14 au 20 août 2007. Sous la houlette de leur maître manager François Horn, les cinq musiciens participeront au Tiempo Festival à Fukuoka les 18 et 19 août. On parle déjà de la Chine pour septembre ... Et pourquoi pas le Pérou ?

www.tiempo.jp

www.vieille-ecole.com

lve.jpg

samedi 28 juillet 2007

Succès fou

article paru dans le Journal L'Alsace le 28 juillet 2007 [www.lalsace.com]

Incroyable (quoique…), mais vrai. Le musicien et poète Kevin Swift, installé à Colmar depuis 14 ans, a obtenu photo et gros papier dithyrambique dans le Télérama du 21 juillet pour son album coproduit par Old School et Hiéro Colmar. Le journaliste, François Gorin, a adoré, l’homme, sa légende ou sa vie et ses chansons. Le CD, intitulé « The colour of the little red schoolhouse » s’est vu décerner un quatre « F », la meilleure « note » du magazine.

Le truc drôle de l’histoire, c’est que l’album étant produit localement il a été tiré à peu d’exemplaires et qu’on ne peut l’acheter que dans les Fnac de Colmar Mulhouse et Strasbourg. Alors quid de tous les lecteurs de Télérama qui vont vouloir se jeter sur le CD encensé ? Une seule solution : l’achat en ligne sur http://shop.old-school.fr./

vendredi 27 juillet 2007

Keven Swift, nouvelle star dans Télérama

Est-ce le début d’un conte de fée ? Ou la suite rebondissante de la vie mouvementée de ce Keven un peu fou ? Toujours est-il que Télérama N° 3001 du 18 juillet 2007 consacre une pleine page à notre Canadien colmarien. Avec une chronique dithyrambique de son incroyable premier album folk, “the colour of the little red schoolhouse”. A lire d’urgence pour avoir une folle envie d’écouter le disque ... et de l’acheter !

www.keven.fr

keven.jpg

- page 1 de 2